Le Do It Yourself : plus qu’un loisir, un combo génial avec le récifal

0
2019

Mécanique, Filtres, Recyclage… Vous êtes de plus en plus nombreux à créer, customiser ou bricoler : le faire soi-même ou Do It Yourself (DIY) s’impose même sur les aquariums ! Plus qu’un passe-temps, c’est devenu un mode de vie pour certains, qui permet d’utiliser ses talents, de se rencontrer, et de consommer autrement.

Les moments bonheur

Les adeptes du DIY n’hésitent plus à préparer eux-mêmes des accessoires divers. L’idée est à la fois de faire des économies, car nos loisirs peuvent vite gréver un budget, mais aussi d’ajouter une touche personnalisée à un tableau vivant de vie aquatique.

Le DIY, ça fait du bien

boite pour bacto balls

Les motifs qui poussent à créer soi-même sont multiples. Selon le sondage Opinionway (oui je suis allé chercher un peu) du salon Créations & Savoir-faire, 41% des créatives et créateurs disent pratiquer leur activité seulement pour passer un bon moment. “J’aime retrouver le plaisir de la matière et me réapproprier des savoir-faire familiaux”, dit Cendra qui fabrique son pain.

Pus de 70% considèrent aussi le DIY comme une activité de partage avec leurs proches et y voient une occasion de tisser des liens.

Tandis que 30% cherchent à rompre avec l’hyper consommation, la grande distribution et les produits fabriqués à la chaîne.

Enfin, le DIY est aussi un moyen de se démarquer de faire ce que personne n’ose tenter, ce qui peut sembler fou mais en quoi on croit.

Pour résumer faire soi même est bon pour l’ego personnel, pour l’estime de soi car on se sent capable de faire ce que l’on veut.

Conseils pratiques pour se lancer

Auparavant, toutes les bonnes idées étaient à chercher dans la presse spécialisée.

Avec le web, la donne a changé. Pour trouver des idées, mais aussi partager les vôtres, c’est là qu’il faut tisser votre réseau. Vous pouvez participer sur des groupes de créateurs, qu’ils soient sur des forums ou sur Facebook. Soyez curieux et l’inspiration viendra.

DIY et SAV ?

Le service après vente est inexistant en DIY. donc si vous vous lancez dans cette aventure, pensez que l’économie directe c’est aussi le fais de ne pas provisionner un risque de SAV.

Vendre vos créations ?

Attention : dès que vous gagnez de l’argent, vous devez déclarer ces sommes et avoir un statut professionnel. Beaucoup de créateurs sont par exemple auto-entrepreneurs. A vos talents créatifs, il vous faut alors ajouter celui de l’entrepreneuriat.

Fabriquer ? ou Acheter ?

Attention parfois le temps de conception, fabrication, essais, … peut être long et si le temps est une ressource très limitée il peut être intéressant d’acheter des produits tout fait. Par exemple je ne fabrique pas souvent d’objets électroniques car les soudures me prennent beaucoup de temps. Donc oui je fabrique mais pas tout.

Groupes Facebook alliant Récifal et DIY

Il existe de nombreux groupes cumulant ces 2 passions :

Liens vers des outils de bricolages actuels.

Ces liens sont sponsorisés et permettent de financer le contenu de Mr Recif Captif.

Conclusion

Que ce soit pour des raisons économiques ou pour le plaisir de faire, le bricolage qui est devenu le DIY récemment reprend de plus en plus dans le loisir aquariophile. En regardant en arrière j’ai fait un certain nombres de bricolages que je vous ai partagés. Ces derniers temps on m’a reproché de parler beaucoup de bricolage, j’ai décidé de devoir un peu si j’en parlais plus que d’habitude et il se trouve que oui en ce moment c’est un peu plus rapproché mais j’en parles depuis toujours. Voici une liste non exhaustive de mes méfaits :

Bref en ce moment je vois poindre de nombreux projets et je ne vais pas bouder mon plaisir et vous en parler.