Phase H : Les coraux durs

0
7645

Le démarrage est derrière nous. On va introduire nos premiers coraux durs.

Coraux durs SPS dans la nature
Coraux durs SPS dans la nature

Y a-t-il un meilleur sentiment que d’ajouter quelque chose de nouveau à notre aquarium récifal? L’achat de nouveaux coraux donne l’impression d’ouvrir des cadeaux de noël. Nous avons pris de nouveaux coraux et, tout en les acclimatant à nos aquariums, cela m’a rappelé combien de fois je vois des demandes sur comment acclimater les nouveaux arrivants à nos propres aquariums récifaux. J’ai acclimaté de nouveaux coraux de nombreuses fois au cours des années, donc c’est devenu un peu une habitude, mais je peux comprendre une certaine appréhension de la part des nouveaux aquariophiles.

Quels coraux durs choisir

Bouture de Caulastrea
Mon premier LPS un Caulastrea le jours de la réception

Les coraux durs englobent une gamme large et intéressante d’espèces. Certains des coraux, les plus populaires pour les débutants, comprennent les coraux LPS ce qui est simplement un acronyme pour les coraux durs à grands polypes.
Il y a quelques coraux SPS (coraux durs a petits polypes) qui sont également recommandés pour les débutants, mais ceux-ci requièrent beaucoup plus de soins que leurs parents à grand polypes.

Différence entre les coraux LPS et les coraux SPS

Les principales différences entre un corail LPS et un corail SPS sont (évidemment) la différence de taille de leurs polypes et la différence de leurs besoins en lumière et en nourriture.
Plus les polypes sont grands sur le corail, plus il est facile pour le corail de se nourrir correctement. C’est parce que les polypes sur le corail contiennent des algues connues sous le nom de zooxanthellae, dans leur tissu.

6 coraux LPS faciles pour démarrer

Encore une fois on va me demander des conseils de coraux. Je vais vous donner la mienne. En général j’aime bien démarrer avec des LPS ensuite si votre bac doit être à prédominance SPS ne mettez pas trop de LPS.

Trachyphyllia sp.

Trachyphyllia
Trachyphyllia

Il est moyennement-agressif envers les autres poissons et invertébrés.
Préfère être placé au fond de l’aquarium, où il a accès à un débit d’eau moyen.
Nécessite une lumière modérée, ce qui signifie qu’une lumière d’aquarium d’eau salée de base devrait être suffisante.

Caulastrea sp.

Caulastrea
Caulastrea

C’est une espèce paisible pour la plupart, cependant l’observation pour s’assurer que ce comportement est recommandé.
Nécessite un débit modéré d’eau légère et moyenne.
Est à l’aise placé presque n’importe où dans l’aquarium.
Au niveau couleurs on va retrouver des verts, verts fluo, jaunes, blancs et bleus. Autant dire que vous avez de quoi apporter de belles couleurs avec les caulastreas.

Plerogyra sp.

Plerogyra de Benjamin Savary
Plerogyra de Benjamin Savary

C’est un corail très particulier. Il ressemble à une grappe de raisin rose à première vue.
Ne laissez pas son apparence douce vous tromper cependant, cette espèce est plutôt très agressive.
Nécessite un espace ouvert entre le bas et le milieu de l’aquarium, où il est peu probable qu’il puisse attaquer d’autres spécimens.
Il nécessite une lumière modérée et un débit d’eau faible à moyen.

Fungia sp.

Fungia
Fungia

Il est relativement plat et en forme de disque avec des tentacules semblables à des poils.
Modérément agressif envers les autres invertébrés et les poissons.
Préfère résider au fond de l’aquarium.
Nécessite un éclairage modéré et un débit d’eau faible à moyen.
Si un poisson vient le recouvrir de sable il est capable de ressortir.

Lobophyllia sp.

Lobophyllia de Alexandre Le Marchand
Lobophyllia de Alexandre Le Marchand

Il est aime être placé presque partout dans l’aquarium, mais il nécessite un éclairage modéré à élevé; ce qui signifie qu’il devrait probablement résider plus près du sommet.
Il préfère le débit d’eau moyen.
On va le retrouver en polypes isollés en boutures mais celle ci va se multiplier et former petit a petit toute une colonie de polypes.

Favites spp.

Favia
Favia

La Favities spp (communément appelée corail cerveau) est l’une des rares espèces agressives recommandées pour les débutants.
Cela ne pose généralement pas de problèmes tant que l’espace est disponible.
Il peut être placé n’importe où dans l’aquarium.

On continue les bonnes habitudes

Continuez à traiter vos coraux à réception, pPour ce faire regardez ce tutoriel sur l’arrivée des coraux.
Mais on va faire un petit résumé ici :

  • Faire flotter les coraux pour uniformiser les températures ;
  • Placer les coraux dans un plus grand contenant ;
  • Introduisez lentement l’eau de votre système ;
  • Prévenir les infestations.

Combien en mettre ?

Corail cerveau dans les maldives
Corail cerveau dans les maldives (pas un favia)

Les premières fois, 1 ou 2 coraux durs suffisent. Cela permet de valider la qualité de l’eau et votre capacité (ou celle de votre équipement) à maintenir un corail. Par la suite les ajouter toujours petit a petit.
Attention à ne pas mettre trop de coraux à la fois car les coraux durs consomment des carbonates, du calcium, … Il faut donc mesurer et éventuellement compenser.
J’aime avoir peu de coraux et laisser de la place, mais ensuite chacun ses goûts et vous êtes libres.

La croissance de ces coraux

Gobie sur Accropora
Gobie sur Acropora

Différentes espèces de coraux poussent à des rythmes différents en fonction de la température de l’eau, de la salinité, de la turbulence (brassage) et de la disponibilité des aliments. Les coraux massifs sont les espèces de croissance les plus lentes, poussant de 5 à 25 millimètres par an. Les coraux ramifiés peuvent pousser beaucoup plus vite, leur croissance peut aller jusqu’à 20 centimètres à leurs branches chaque année.
Les récifs coralliens se développent mieux dans l’eau a bonne température (22-28 ° C). Les coraux préfèrent l’eau claire et peu profonde, où beaucoup de lumière filtre à travers leurs algues symbiotiques. Il est possible de trouver des coraux à des profondeurs pouvant aller jusqu’à 90 mètres, mais les coraux qui se développent dans les récifs que nous reproduisons poussent mal en dessous de 18 à 27 mètres. Dans la nature, les coraux ont besoin d’eau salée pour survivre, de sorte qu’ils poussent mal à proximité des ouvertures des rivières ou des zones côtières avec un écoulement excessif attention a bien placer votre osmolation.

Fixer ses premiers coraux durs

De nombreuses colles sont disponibles, on va principalement retrouver des époxy, des thermoplastiques, des glues, des silicones, ….
En fait je pense que chaque colle a son domaine d’application pour débuter l’époxy est souvent plus simple, une fois compris comment on fixe (on ne colle pas réellement mais on fixe). C’est quoi la différence ? Coller c’est rendre solidaires 2 surfaces, c’est réalisable avec des coraux mous. Pour les coraux durs fixer avec des epoxy, c’est comme former un maillon de chaîne en pâte à modeler, on fixe et même si ça peut bouger un peu ça ne tombe pas.

Chimie de l’eau

A présent, il est nécessaire de surveiller et de noter les paramètres physico-chimiques . Un test par semaine permet de voir des évolutions. Pensez surtout à :

Et ensuite ?

Vous plongez dans le grand bain. La seule limite c’est vos compétences. Maintenant vous avez appris que les connaissances nécessaires sont énormes et dans des domaines très variés. Certains s’investiront et vont pouvoir maintenir des animaux très délicats, mais rien ne peut garantir le succès. L’investissement personnel se ressentira rapidement sur l’aquarium. Les SPS peuvent ensuite arriver (si vous en souhaitez).