Le CITES en récifal

0
1196

Bonjour,

Cette vidéo a généré beaucoup de bruit. Des dizaines de commentaires avec des règlements de comptes des incompréhensions, … c’est pourquoi les commentaires sont bloqués.
Cette vidéo est approximative sur ce sujet, elle est trop ou pas assez précise, et contiens des erreurs. Je le reconnais je n’ai au moment de la réaliser pas compris l’ensemble des textes.
Elle reste pertinente si on la regarde pour avoir une idée de ce qu’est cette chose étrange qu’est le Cites. 
Un travail de fond est en couts avec http://www.francenanorecif.fr pour faire d’autres épisodes plus précis sur le sujet. Et je les en remercie.
Je suis perfectible et je ne peux pas tout savoir. Si vous êtes spécialiste d’un domaine et que vous avez une idée du temps nécessaire pour collaborer a un tel projet, je vous invite a vous faire connaitre en privé.
Je tente de mon mieux d’apporter de la curiosité, d’ouvrir des portes et de permettre autant que faire ce peux aux débutants de comprendre facilement des principes. Je ne pense pas que l’on puisse se passer de lecture pour faire un aquarium.
Les futurs épisodes viendront par conséquent être lié à cette vidéo.
La polémique est une pure perte de temps, je continue à me concentrer sur mon objectif. Je ferais d’autres erreurs et si vous m’en laissez la chance je pourrais les corriger. Pour que tout le monde puisse profiter de ce travail.

Ce document n’a aucune valeur légale, son objectif est de vulgariser les Cites et d’aider les lecteurs à respecter la loi.

Ce document s’adresse particulièrement aux récifalistes (Adeptes de l’aquariophilie récifale). Certaines notions de présentation sont générales mais l’application concerne les habitants de nos bacs.

Garantir le maintien de la biodiversité et règlementer de commerce d’animaux et plantes protégés. Ce programme est géré par les Nations Unies. La CITES ne traite que du commerce international des espèces inscrites à ses annexes. Il ne vise pas à stopper tout commerce d’espèces sauvages. Les dispositions de la CITES s’applique au commerce international, la CITES ne peut donc pas être un moyen de réglementer le commerce intérieur. Néanmoins, les Parties signataires ont reconnu le lien existant entre le commerce intérieur non réglementé et le commerce illégal, et elles encouragent les Parties à veiller à réglementer correctement leur commerce intérieur pour aider à la réglementation du commerce international.

Liens :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_sur_le_commerce_international_des_esp%C3%A8ces_de_faune_et_de_flore_sauvages_menac%C3%A9es_d%27extinction
http://www.francenanorecif.fr
http://www.recifal-france.fr/coraux-et-cites-mise-au-point-t12693.html
http://www.cites.org/fra/
http://ec.europa.eu/environment/cites/legislation_en.htm
Pour connaitre dans quelle annexe un animal se trouve une recherche sur le site des CITES est possible :
http://www.cites.org/fra/app/appendices.shtml

Le bon de cession peut être téléchargé à l’adresse :
www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14367_01.do