Liste positive de détention d’animaux : une insulte à notre intelligence

0
392
illustration of Coral restauration on reef bareer , modern design, for the web, cute, happy, 4k, high resolution, trending in artstation

La liste positive de détention d’animaux… Encore une de ces mesures qui nous font douter de l’intelligence de nos décideurs politiques. Est-il vraiment nécessaire que le gouvernement nous dise quels animaux nous pouvons ou ne pouvons pas avoir comme compagnons ? N’avons-nous pas assez de jugement et de capacités intellectuelles pour prendre ces décisions nous-mêmes ? Examinons de plus près cette liste positive et son implication dans notre liberté de choix et notre intelligence individuelle.

Insulte à notre intelligence individuelle :

La liste positive de détention d’animaux est une insulte à notre intelligence individuelle. Elle implique que nous ne sommes pas capables de prendre des décisions raisonnées sur les animaux que nous choisissons d’accueillir chez nous. Sommes-nous soudainement devenus incapables de comprendre les besoins et les responsabilités liés à la détention d’animaux ? Il semble que le gouvernement pense que nous avons besoin d’être guidés comme des enfants, plutôt que d’être considérés comme des adultes autonomes et responsables.

Nuisance à notre liberté de choix :

La liste positive limite notre liberté de choix en ce qui concerne les animaux de compagnie. Elle nous dicte quelles espèces sont acceptables et lesquelles ne le sont pas, sans tenir compte de nos préférences individuelles. Ne devrions-nous pas être libres de choisir les animaux qui conviennent à notre mode de vie, à nos goûts personnels et à nos capacités de soins ? Pourquoi devrions-nous nous conformer à une liste arbitraire établie par des bureaucrates qui ne connaissent rien de nos besoins spécifiques ?

Sous-estimation de notre responsabilité :

En nous imposant une liste positive, le gouvernement sous-estime notre capacité à prendre soin des animaux de compagnie de manière responsable. La détention d’un animal implique des responsabilités et des engagements, tels que la fourniture de nourriture, d’abri, de soins vétérinaires et d’amour. Est-il vraiment nécessaire que le gouvernement décide pour nous si nous sommes capables de relever ces défis ? Nous devrions être jugés sur notre capacité individuelle à prendre soin des animaux, plutôt que de nous voir imposer des restrictions basées sur des généralisations simplistes.

Conclusion :

La liste positive de détention d’animaux est une insulte à notre intelligence individuelle et une entrave à notre liberté de choix. Nous sommes des individus autonomes et responsables, capables de prendre des décisions éclairées sur les animaux que nous souhaitons accueillir chez nous. Au lieu de nous limiter à une liste arbitraire, le gouvernement devrait nous faire confiance et encourager l’éducation et la sensibilisation pour garantir que les animaux soient traités avec respect et bien-être. Il est temps de reconnaître notre intelligence individuelle et de respecter notre liberté de choix en matière de compagnons animaux.

Faire bouger les choses

Si vous êtes passionné par la conservation animale et la préservation de la biodiversité, je vous invite à vous joindre à l’UNICAB (Union Naturaliste pour les Intérêts de la Conservation animale et de la Biodiversité) et à soutenir la FFA (Fédération Française d’aquariophilie).

L’UNICAB est une organisation engagée dans la protection et la conservation des espèces animales. En rejoignant l’UNICAB, vous aurez l’opportunité de contribuer à des projets concrets, de participer à des actions de sensibilisation et de promouvoir des pratiques respectueuses de l’environnement.

De même, la FFA est une fédération qui œuvre pour la promotion de l’aquariophilie responsable et durable. En devenant membre de la FFA, vous pourrez, participer à des rencontres et des conférences, et contribuer à des actions de préservation des espèces aquatiques.

Cependant, il ne suffit pas seulement de rejoindre ces organisations. Je vous encourage également à contacter vos députés et sénateurs pour les sensibiliser à l’importance de la conservation animale et de la préservation de la biodiversité. Faites leur part de votre intérêt pour ces sujets et encouragez lés à soutenir des initiatives et des politiques favorables à la protection de notre environnement.

En unissant nos voix et nos actions, nous pouvons faire une réelle différence pour la préservation des espèces animales et de leur habitat naturel. Dès aujourd’hui devenez acteur de la conservation animale et de la préservation de la biodiversité.

Sources :