Phase D : Introduction des détritivores

0
14110
encore un escargot?

Enfin le temps est venu de faire marcher la carte de crédit. On va introduire du vivant dans le bac : les détritivores. Mais quelle sera donc leur mission ? Dans ce démarrage ? et comment faire ?

Pourquoi des détritivores

Le terme de détritivore est vaste. Ce sont un peu le personnel d’entretien et de nettoyage du bac. Maintenant démarrées, vos pierres sont couvertes d’algues inférieures, le sable si vous en avez mis regorge de sédiments. Il va donc vous falloir un bon jardinier pour les algues et des éboueurs pour les sédiments.

Strombus
Strombus

Il me faut quoi ?

Un peu de tout. En fait chaque espèce est utile pour une tâche. Et la variété vaut mieux que la quantités. Des boutiques spécialisées les proposent en kit : Astrea, Trochus, Turbo, Bernard-l’ermite, ophiures. Ces animaux nécessitent des niveaux bas de nitrites et nitrates et de la nourriture disponible.
Plus d’info dans les article :

Il est un peu tôt pour les détritivores un peu plus sensibles si possible, on va attendre un peu et ne pas les introduire de suite.

La chaîne alimentaire arrive dans mon bac

Un début de chaîne alimentaire s’est mis en place. Une microflore composée d’algues inférieures et supérieures, de vers, petits crustacés, etc. Prenez soin de choisir des habitants aux habitudes alimentaires différentes. Et introduisez les petit a petit en introduire de trop en une seule fois est risqué car le bac n’étant pas mur, il n’y a pas forcément tout de suite assez de nourriture pour tout le monde.

Ophiolepis superba
Ophiolepis superba

Acclimater ses animaux

Nos détritivores sont sensibles aux variations de salinité, de température, … On va donc utiliser le principe du goutte-à-goutte pour équilibrer la chimie de l’eau entre l’eau de transport et l’eau de votre aquarium.

Acclimater étoiles de mer, escargots et oursins

Choisir des animaux locaux

Régulièrement, je vois des personnes demander s’il était possible d’avoir dans son bac des détritivores de nos plages. Je ne suis pas pour le prélèvement direct et ce n’est pas parce que je n’en trouve pas à coté de chez moi. Alors oui c’est réalisable. Et certains animaux s’accommodent à ces conditions.

Clibanarius misanthropus, s’accommode plus ou moins bien à la vie en aquarium. Mais attention il va avoir une tendance accrue à sortir les escargots de leurs coquilles.

Gibbula umbilicalis, petit mollusque brouteur appelé aussi ‘faux bigorneau’. Il est sans grand danger mais a une tendance naturelle à jouer au tank entre les boutures.

La suite un démarrage

Les algues inférieures vont disparaître au profit des algues supérieures comme les caulerpes. Les algues coralliennes vont progresser. Cette évolution visuelle est un indice ou plus précisément un bio indicateur qui permet de mettre en évidence que le milieu devient sain. Et les nutriments vont diminuer on parle de bac oligotrophe.

Article précédentVisite chez Tom pour voir son 1700 litres
Article suivantUtilisation de l’ozone
Avatar de l’utilisateur
En privé, je suis papa de trois merveilleux enfants et un époux dévoué. Ma passion se reflète dans les détails : entre le texte et la vidéo, je trouve un équilibre qui alimente mon esprit créatif. Ma soif de connaissances et d'expressions créatives est comparable à mon amour pour la bière d'Alsace, qui coule toujours abondamment dans mes veines. Mon engagement est sans limite, ce qui est évident dans ma création de mrrecifcaptif.fr. En tant que vidéaste amateur, je suis souvent touché par une "logorrhée créatrice", ce qui signifie que mes idées débordent souvent, se traduisant en contenu passionnant et informatif. Travailler sur mrrecifcaptif.fr m'a permis de canaliser ma passion et de la partager avec une communauté. Je m'investis entièrement, sans modération, pour offrir des contenus de qualité. J'espère que vous trouverez mes articles et vidéos sur mrrecifcaptif.fr enrichissants et divertissants. Bonne lecture et visionnage! :))