Piqûres de vers polychètes

0
6396
polychètes
Michnature polychètes

Bonjour,

Parmi les animaux de nos bacs il y a des vers polychète. Ces vers sont très intéressants car ce sont des détritivores efficaces.

Expérience personnelle

L’expérience il n’y a rien de tel pour apprendre

Description

Les polychètes ou appelés aussi vers de feux sont de très bon détritivores, seul les plus grand sont gênant dans nos bacs car les poils de leurs soies sont très urticants, peut s’attaquent aux coraux.

Les Polychètes regroupent divers vers, Les Néréis, Sapelles et Serpules. Les polychètes constituent le groupe de vers annélides comportant le plus grand nombre d’espèces soit plus de 10 000. Ce sont essentiellement des animaux marins ou estuariens.

Capables de mouvements et donc, de se déplacer. Les polychètes errants, comme le genre néréis. Ces animaux sont principalement prédateurs et nécrophages, les juvéniles se nourrissent de débris organiques, les adultes de détritus animaux et végétaux. Les néréis se nourrissent principalement la nuit.

Les ver polychète errant d’une longueur moyenne de 8 à 12 cm pour un diamètre moyen de 5 mm, de couleur blanche ,rose nacré a grise qui peut atteindre 20 cm à l’état adulte. Le corps est légèrement aplati. Ils vivent dans le sable a noter que le ver préfère les types de sol sablonneux compact et dur et les sédiments fins aux grains moyens.

Les soies

Pour se défendre de leurs prédateurs ils sont de part et d’autre munis de soies. Ces soies contiennent un produit urticant et douloureux. Ces soies sont composées de carbonate de calcium très fin pour facilement se planter dans l’agresseur.

Que faire en cas de piqures.

On ne souhaite à personne de se faire piquer, mais pourtant c’est une expérience qui peut rapidement arriver par accident. Le tout est de savoir quoi faire.

Retirer les soies.

Plusieurs techniques existent le tout étant de faire attention a ne pas les enfoncer plus encore.

Avec du scotch posé en opposition on peut en retirer un certain nombre. Mais il en reste en général.

La cire d’épilatoire peut servir ici aussi mais on a plus rapidement de la cire de bougie que l’on va rapidement refroidir avec de l’eau froide pour qu’elle se prenne. De plus la chaleur est intéressante pour la douleur.

Le vinaigre blanc est utile en cas de soies profonds ou cassés empêchant les 2 méthodes précédentes. Si on chauffe le vinaigre ou le mélange a de l’eau chaude il sera plus efficace.

Neutraliser le poison.

La douleur est due au poison contenu dans les soies. Ce poison est sensible à la chaleur et il se désagrège avec la chaleur. Si possible mettes la partie piquée dans un liquide chaud. On remarquera donc la double utilité de la cire de bougie qui apporte de la chaleur. Mais de l’eau chaude peut suffire.

Conclusion

On a beau faire attention il arrive vite de se faire piquer, vous avez maintenant toutes les informations pour vous défaire de cette douleur.

Sources externes ayant servi a cet article :

http://labrax56.blogspot.de/p/les-vers-marins.html