Cycle de l’azote

0
2712

Le cycle de l’azote est une base essentielle à maîtriser pour débuter en récifal.

Les composés azotés présents dans l’eau de l’aquarium sont de plusieurs types :

  • Ammonium (NH4)
  • Ammoniac (NH3)
  • Nitrite (NO2)
  • Nitrate (NO3)

D’ou viennent les composés azotés de l’aquarium

Ils sont le résultat des processus naturels de dégradation organique. L’azote est l’un des
éléments entrant dans la composition des protéines. Celles ci pendant de leur dégradation, vont successivement passer par différentes phases. C’el là ce que l’on appelle le cycle de l’azote.

Le cycle de l’azote pas à pas

Ammonium / Ammoniac

En premier, elles seront transformées par les bactéries en ammonium (NH4). L’ammonium vient de la décomposition des protéines par les animaux vivant dans l’eau : Repas, digestion des aliments, rejet (je ne pense pas devoir faire un dessin). La décomposition des protéines stoppe au stade de l’ammonium. Qui lui n’est plus assimilable par l’organisme et est rejeté dans l’eau par les excréments.

Une seconde source possible vient de la mort de plantes. Elles pourrissent et il en ressort également de l’ammonium dans l’eau de l’aquarium. Cet élément est rare en aquarium marin qui ne sont en général pas très plantés.

Pour les adeptes ( et il y en a beaucoup ) d’écosystèmes naturels, ceux ci si ils fonctionnent correctement, permettent une utilisation de l’ammonium par les algues. Cela devient alors une source de nutriment. Nous avons là une source d’azote, qui est nécessaire à la formation de protéines dans la plante.

La toxicité de l’ammonium est très liée au pH. Dans un aquarium fonctionnant normalement, la transformation de l’ammonium en nitrates, se déroule sans accumulation notable d’ammonium. Si cela vous intéresse le lien entre Ammonium et Ammoniac qui est pointu a un article qui y est dédié ici :

Nitrites / Nitrates

L’ammonium est transformé en nitrites, puis en nitrates par des bactéries utilisant de l’oxygène pour effectuer le processus d’oxydation. Les nitrates servent de substance nutritive aux plantes. Mais en aquariophilie marine le cycle continue et nous avon un élément particulier la dénitrification.

La dénitrification se passe dans les zones sans oxygène des pierres vivantes ou une seconde famille de bactéries ca décomposer les nitrates en Oxygène libre et Azote libre qui pourront être évacués par l’aquarium. Au cours de la première étape, les bactéries du groupe Nitrosornonas oxydent l’ammonium en nitrites que les bactéries du groupe Nitrobacter les oxydent après en nitrates. Voilà pourquoi on parle de “cycle de l’azote)).

Un cycle fragile

Ce cycle ne fonctionneque dans un écosystème en bon état, c’est-à-dire s’il y a équilibre naturel entre les différents éléments composant l’aquariumque sont les animaux (aussi bien les bactéries que nos vertébrés) , les cnidaires, algues …. C’est donc un equilibre d’ensemble a rechercher. Le risque etant que tout surplus qui s’accumule au cours de ce cycle engendrera tôt ou tard des concentrations dangereuses de l’une des substances intermédiaires. Il est alors intéressant de connaitre le cycle pour savoir quelle phase doit être améliorée.

Le cycle de l’azote un cycle naturel

Dans l’aquarium, les étapes du cycle de l’azote se déroulent, exactement comme dans la nature. Pourtant il y a une grosse différence, l’accumulation des déchets azotés (excréments des animaux, restes alimentaires, …) dans un aquarium est pratiquement toujours, supérieure à celle que les végétaux, algues et bactéries peuvent traiter. C’est pourquoi, au bout d’un certain temps, il peut y avoir concentration de composés azotés dans l’aquarium. Ce phénomène lent mais continu doit être surveillé.

Les paramètres a surveiller

Au niveau de l’ammonium et des nitrites, évitez impérativement de dépasser durablement
des valeurs de 0.1 mg /l. Si les teneurs sont élevées en aquarium c’est là le signe d’un dysfonctionnement des processus de dégradation bactériens. La source de ce dérèglement peut venir de différentes causes. Une alimentation trop riche, des cadavres d’animaux que vous n’auriez pas vu, une trop faible teneur en oxygène, un traitement médicamenteux, un filtre UV, des modifications du pH, …

Les nitrates sont en fait la substance la moins toxique, mais attention seulement à des teneurs relativement faibles et la toxicité agit plus ou moins sur les différentes espèces en fonction de la concentration. Les nitrates peuvent être tolérés, sans dommages, par les poisons jusqu’à des concentrations de 200 mg/l. Par sans dommage je veux dire sans dommages immédiats car certaines études ont démontré qu’a partir de 100 mg/l la durée de vie d’un poisson ou son espérance de vie sont diminué par deux. Les coraux eux sont nettement moins tolérants. Attention une accoutumance a des niveau élevés peut exister pour les poissons mais elle se fait progressivement.

A l’autre extrème l’ammoniac et les nitrites sont très toxiques pour les poissons même à de faibles concentrations et vous risquez d’avoir des pertes avec des concentrations de 1 mg/l. Mais bien en dessous déjà à des valeurs de 0.2 mg1 les poissons présentent des difficultés respiratoires (il faut être observateur de tous ces éléments) . En cas de déséquilibre de votre cycle de l’azote il en chercher les causes rapidement.

Quelques solutions possibles :

  • Réduction du nombre de poissons
  • Alimentation plus raisonnable
  • Maintenance ou réparation d’un filtres encrassés ou cassés
  • Revue du Brassage

Bien entendu si cela est du a un traitement médical nécessaire je ne me fois pas de vous conseiller de le stopper mais pensez a la solution du bac de quarantaine ou bac hopital pour les traitements.

A partir de 50 mg/l, les nitrates favorisent la croissance des algues. Des coraux mous robustes tel que Sarcophyton ou Sinularia cela ne pose guère de problèmes. Mais dans un bac de type récifal vous risquez de courir à la catastrophe. Les coraux durs ne supportant pas bien ces concentrations sauf à avoir été lentement acclimaté. Mais il est alors difficile dans ces aquariums d’ajouter de nouveaux coraux. Si vous laissez les nitrates s’accumuler à partir de concentration de 200 mg/1 les Nitrobacter sont inhibés. Ce qui lance une augmentation de plus en plus rapide de la concentration de nitrates dans l’eau de l’aquarium.

Aller plus loin :

Livres

Ces liens Amazon permettent de financer l’aventure Mr Recif Captif