Bricolage outil de distribution régulé de cubes congelés

0
2717

Nourrir ses poissons avec du congelé, c’est classique mais de petits bricolages permettent de se faciliter la vie.

Pourquoi bricoler ?

On trouve sur le marché beaucoup de produits. Mais cela peut représenter un budget conséquent. Avoir de l’imagination permet de réduire l’investissement et en plus d’être fier de sa réalisation que forcément est unique et adaptée à vos besoins propres.

Il existe plusieurs façons de bricoler

  • Détourner un objet existant
  • Combiner des éléments
  • Créer à partir de rien.

L’idée de cet outil de nourrissage

Je cherchais un outil simple pour nourrir en toutes occasions. J’avais déjà vu des anneaux flottant mais tenant avec une ventouse ils étaient facilement emporté par le courant. De plus ces anneaux étaient adaptés aux paillettes, flocons ou algues concassées uniquement. Des outils de décongélation en direct existent mais leur dimensionnement n’est pas adapté à mes 4 cubes quotidiens du soir. Il me fallait plus gros.

Je voulais aussi un truc « esthétique » alors ça c’est très personnel mais la boite blanche n’est pas moche.

Matériel nécessaire

  • Une boite en polypropylène SUNNERSTA de IKEA ref 503.037.35 compter 1€ la boite
    http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/50303735/
  • Du scotch ou crayon pour les repérages
  • Un bon cutter
  • Des forêts à bois (la pointe permet de facilement percer le plastique)

Opérations

L’ensemble des actions a suivre est simple.

  • Repérer le niveau du découpage.
  • Faire la découpe à l’aide d’un cutter
  • Poncer la découpe
  • Percer la cuve de décongélation
  • Profiter

Le nourrissage au congelé

J’utilise du congelé pour nourrir mes hôtes. Beaucoup rincent mais j’ai tenté sans rincer sans que cela ne me pose de souci (certainement grâce à mon volume). En général, je mets dans un récipient avec de l’eau du bac. Puis 5 à 10 minutes plus tard je distribue. Mais pris par la famille ou les vidéos parfois j’oublie. Pour aller vite il m’est aussi arrivé de mettre directement les cubes dans le bac, le souci dans ce cas est que le froid peut engendrer des brûlures à la bouche des poissons ce qui nécessite ensuite une attention particulière.

Idées trouvées une fois le bricolage fait.

Une fois le tout sur le bac, je me suis rendu compte que la taille permettait l’utilisation avec un distributeur automatique. C’est d’une simplicité terrible mais ainsi on optimise tous les nourrissages. Mon distributeur EHEIM double étant imposant, j’avais abandonné l’idée de gérer la répartition et je perdais de la nourriture dans la sur-verse et la filtration.

Le nourrissage est une source infinie de bricolages

On a tous nos habitudes de nourrissage et notre population particulière avec son régime propre, il est ainsi très intéressant de fabriquer différents accessoires ou en détourner d’autres.

Impression 3D

Un des outils intéressant pour bricoler et adapter est l’imprimante 3D. Je n’en ai pas encore mais j’y pense de plus en plus pour faire des outils spécifiques ou réparer les jouets de mes enfants. On peut ainsi trouver des outils spécifiques pour nourrir avec des légumes des fruits même du congelé.

Certaines entreprises proposent ainsi leurs créations 3D à la vente, pour les moins bricoleurs.

Bien entendu cet outil est alors disponible à la vente, mais pour les possesseurs d’imprimantes 3D cela peut donner des idées pour adapter, améliorer, ….

Conclusion

Ce bricolage est très peu cher, et je le trouve pratique pour ma maintenance, mais ces boites peuvent servir souvent en aquariophilie :
– Pour un palétuvier en perçant un peu pour renouveler l’eau
– Pour transporter du vivant
– Faire des acclimatations
Ikéa est une mine d’or pour les bricoleurs : il y a un tas d’objets a détourner. Il faut juste oser.