Chaetomorpha

0
16470

Demandez à tous les possesseurs de récifs leur avis sur les algues, et là, vous aurez tout un tas de réponses en fonction de là où se situe l’aquariophile dans les différents cycles, car les algues sont et font beaucoup de choses à la fois.

  • Nourriture pour coraux à l’échelle microscopique
  • Des mauvaises herbes dans le bac que l’on tente d’éliminer
  • Des macro algues utiles, pour nourrir les poissons
  • Un outil d’épuration de l’eau
  • Ces plantes enfin peuvent dans certains cas relarguer des toxines venant stopper la croissance des coraux.

L’algue chaetomorpha est très utilisée en aquarium récifal car elle va réduire les proportions de nitrates et phosphates dans l’eau. Dans un refuge, elle peut abriter une population de micro-organismes communément classé dans les micro faunes et macro faunes.

Qu’est-ce que la chaetomorpha?

Chaetomorpha est une algue monocellulaire qui vit dans de nombreux biotopes des l’océans à travers le monde. Sa forme de croissance particulière ressemble à un tire-bouchon. On peut une fois qu’on a une certaine quantité d’algues le comparer à une grosse pelote de laine.

La variété la plus courante de Chaetomorpha ou Chaeto (prononcé kaito ou chaeto selon les régions et je ne sais pas lequel est bon), représente en fait l’espèce Chaetomorpha linum.

Cette algue est différente de la plupart des autres algues qui se développent dans les aquariums récifaux de deux façons. Tout d’abord, elle est composés de brins tubulaires simples qui sont connectés bout en bout, ce qui permet de les fait croître rapidement et augmente leur surface très rapidement. Deuxièmement, ils ne contiennent pas les composés de la « tourpin » (toxines, et produits colorant l’eau) contrairement à la plupart des autres macro algues.

Ces deux éléments font que la chaetomorpha ne ralentit pas la croissance des coraux, ne colore pas l’eau, se taille facilement sans risque. Ce qui en fait une des algues actuellement à la mode à utiliser dans nos récifs de salon.

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

La Chetomorpha peut-elle aider à réduire les nitrates et les phosphates?

C’est la caractéristique qui fait que cette algue est très demandée par les aquariophiles marins. Elle est capable d’emmagasiner beaucoup de nitrates et phosphates dans sa structure. De ce fait on retire simplement les nitrates et phosphates en arrachant une poignée d’algues de temps en temps. Cela constitue une excellente alternative économique et simple à de nombreux supports absorbants, produits chimiques, et autres résines. Certains avancent que cela permet de réduire la fréquence des changements d’eau mais je ne suis pas fan de chercher à réduire les changements d’eau. Ces éléments en font une alternative économique viable et donne à l’algue une valeur utilitaire indéniable.

Comment et où cultiver la chaetomorpha ?

Tout ce qu’il vous faut c’est un contenant et de la lumière. Cela peut se faire dans un refuge ou dans un réacteur. Dans les deux cas, il faut un débit modéré pour permettre à l’algue de puiser ce qu’elle peut dans l’eau passant à son contact. Ensuite une poignée d’algue pour démarrer et c’est parti.

Si vous n’avez pas de refuge ou de réacteur, un pondoir peut fonctionner mais il est alors conseillé d’agiter de temps à autre pour éliminer les sédiments qui se poseraient sur l’algue.

Mes poissons peuvent ils manger la chaetomorpha?

Dans le cadre nutritionnel, ce sont des algues et donc les poissons et invertébrés peuvent la manger. Les poissons chirurgiens jaunes (zebrasoma flavescens) en raffolent mais aussi des oursins et autres animaux de nos récifs ayant un régime alimentaire à base d’algues.

Autres avantages de chaetomorpha

En plus d’offrir un moyen simple et peu coûteux d’exporter des nitrates et des phosphates de l’aquarium marin, la Chaeto a également des avantages secondaires. Le tapis dense que cette forme d’algues devient un lieu approprié pour toutes sortes d’amphipodes, de copépodes et d’autres zooplanctons marins. Ces animaux peuvent via le courant arriver dans l’aquarium ou ils vont servir d’aliments pour les coraux, les poissons et d’autres animaux. Une astuce si vous le souhaitez, une fois que vous avez retiré une poignée d’algues de votre refuge ou réacteur, secouez la dans le bac principal ce qui va libérer ces animaux pour régaler vos animaux.

Quels sont les facteurs qui influencent la pousse ?

La couleur, la durée et la puissance de l’éclairage sont prépondérants dans la pousse des coraux.

J’ai donc fait des essais successifs pour trouver en combien de temps un réacteur se remplit. Attention, ceci est le résultat chez moi mais il est difficile de maintenir un niveau égal de nutriments. j’ai tenté de rester à environ 20. Mais cela chute vite.

Couleur Durée Puissance Couleur de l’algue Densité Temps pour remplir le réacteur
Blanc 12H 100% Foncée Dense 8 jours
Rouge 12H 100% pas de pousse
Bleu 12H 100%  pas de pousse
Blanc 24H 100% Claire Faible Mort de l’algue après 5 jours
Rouge 24H 100% Claire Faible Mort de l’algue après 6 jours
Aucun 0H 0% Eclaircissement Faible Mort de l’algue après 8 jours

Certains aquariophiles m’ont fait pars de bons résultats avec des LED horticoles ( mélange de rouge et de bleu avec un ratio de 4:1 ou 5:1) mais je n’en ai pas pour mesurer le temps nécessaire a remplir le réacteur.

MAJ : Les besoins de la chaetomorpha étant différents des besoins des plantes terrestres certaines led horticoles ne fonctionnent pas ou peu. Le blanc est selon moi le plus simple aujourd’hui pour du bricolage a la maison et plus facile à trouver en magasin. Cree la marque de led commence a sortir des spectres spécifiques pour cette algue, mais cela revient encore cher aujourd’hui.

Faire un réacteur

Pour ces tests, je me suis fait un réacteur au plus simple. Il est à mon sens facile à reproduire et je vais vous expliquer un peu mes choix.

Pour le corps du réacteur, j’ai pris un filtre a lit fluidisé car toute la circulation du bac vers le haut y est déjà gérée. J’ai pris un filtre Otto BF700 que je possédais déjà qui niveau dimensions fait 100 x 460mm et est fait pour passer 600 L/h ce qui me va bien. On le trouve sur Internet à environ 45€ et il est utilisable pour tout un tas de choses. Si chez vous, vous avec un filtre autre transparent ça ferra facilement l’affaire.

Pour l’éclairage un ruban de LED de 5 mètres RGB résistant aux éclaboussures. (Pas étanche car je ne pense pas le plonger dans l’eau). Trouvé en boutique pour 20€

J’ai utilisé du scotch d’électricien pour assembler le tout.

Ce qui en fait un réacteur bon marché pour ce test mais oui limité

[siteorigin_widget class=”Inked_Video_SO_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

Une fois les test terminés, j’ai laissé se réduire les nitrates et phosphates et donc la croissance ralentit ensuite dans le réacteur qui peut mettre 1 mois à devoir à nouveau être vidé. Je conserve aussi de l’algue dans ma batterie en cas de souci et de perte d’algue dans le réacteur, car manque de chance 2 programmateurs horaires se sont bloqués sur ce test et on laissé les LED allumées, dD’où le test 24H. Il semblerait que l’on puisse monter à 18 voir 22 heures d’éclairage mais il va falloir encore du temps pour faire ces tests.

Comment détruire son réacteur bêtement

corps du réacteur fendu à la base

J’ai des questions pour savoir si j’utilise encore ce réacteur et je vais vous expliquer comment j’ai fait pour cassée mon réacteur. Il y a un certain temps j’ai retardé ma maintenance (oui ça m’arrive aussi). je n’ai donc pas vidé mon réacteur. Pourtant la chaetomorpha continuait a pousser. A pousser au sens le plus pur du terme. 2 semaines plus tard, j’ai vidé mon réacteur. ce fut difficile car a la base du réacteur l’algue était très serrée. Après 20 minutes j’ai réussi a tout sortir, j’ai donc remis une touffe d’algue et relancé la machine. Mais j’ai constaté un goutte à goutte. J’ai pensé a un joint, ou autre connexion. Mais rien sur le haut du réacteur alors que le bas avait une fuite. j’ai changé de bac et la fuite a continué. j’ai pris la décision d’ouvrit et retirer les led qui en fait cachaient le désastre. Tout le bas du réacteur était fendu. J’ai eut de la chance, si il avait cédé j’aurais pus vider la décante dans le salon.

corps du réacteur fendu à la base

Acheter un réacteur

réacteur a Chaetomorpha eteint
réacteur a Chaetomorpha eteint

Tout le monde ne peut ou ne veut pas bricoler un réacteur, de plus un petit réacteur peut nécessiter une maintenance fréquente.
Il est alors possible de trouver des réacteurs prêt a l’emplois et capable de tenir 1 a 2 mois entre 2 maintenances pour en extraire l’algue.
Voici des photos d’exemples de bons réacteurs plug and play. Il suffit une fois encore de les alimenter en eau via une pompe ou une déviation de la remonté.
réacteur a Chaetomorpha allumé
réacteur a Chaetomorpha allumé

Les grosses différences par rapport a mon prototype :

  • LED hydroponiques
  • Diamètre plus important
  • Volume plus consequent
  • Partitionnement du volume pour faciliter la maintenance
  • LED au centre pour plus facilement observer la croissance
  • Ils peuvent être placés dans l’eau dans la décante sans risques.