Guide ultime de maintenance des Catalaphyllia jardinei

0
561
Catalaphylia

Le corail Catalaphyllia jardinei est un superbe corail dur à Longs polypes (LPS) pour l’aquarium récifal. Cet élégant corail (les anglais l’appellent Elegance Coral et j’ai trouvé ca très beau) ressemble à une anémone et possède de longs tentacules souples, bien qu’il soit plus étroitement lié aux coraux de type Euphylias, torches et ancoras qu’aux anémones de mer. Plusieurs formes/variétés de couleurs différentes sont disponibles, donc si vous faites les boutiques, vous pouvez trouver le look et paterne parfait dont vous rêvez.

Plongeons-nous directement dans le guide sur la façon de prendre soin du corail Catalaphyllia jardinei dans un aquarium marin !

Définition

  • Nom scientifique : Catalaphyllia jardinei
  • Noms communs : Corail Elegance, Corail Elégant, Corail Wonder, Corail Ridge
  • Taille minimale de l’aquarium : 120 Litres soit 30 gallons
  • Niveau d’agression : Agressif ; Les coraux Catalaphyllia piqueront tous les voisins à portée de main avec des tentacules très mobiles.
  • Compatibilité : Extrêmement compatible avec les espèces d’Euphyllia (torche, ancoras, etc.)
  • Niveau de soins : Modéré
  • Éclairage : Modéré
  • Brassage : Modéré
  • Alimentation recommandée ? Oui, une alimentation ciblée avec de petits aliments charnus ressemblant à du zooplancton est recommandée.
  • Supplémentation en calcium ? Oui, supplémentation indispensable pour maintenir le calcium > 400 ppm

Habitat idéal du Catalaphyllia jardinei

Dans la nature, ces invertébrés majestueux se trouvent dans la Grande Barrière de Corail autour de l’Australie et dans certaines régions proches du Japon, du Vanuatu, de la Micronésie et du Mozambique. Ils restent dans les parties les moins profondes et à mi-hauteur du récif, ne se trouvant en général pas sous les 40 mètres. Et vous les trouvez presque toujours dans les parties sablonneuses des lagons et des herbiers.

Parce que ce corail atteindra une taille relativement grande s’il est en bonne santé, Catalaphyllia jardinei convient mieux aux grands aquariums. Un aquarium marin de 350 litres serait parfait et laisserait beaucoup d’espace. Cependant, c’est sous l’hypothèse que vous aimeriez garder ce corail avec plusieurs autres espèces. Si vous souhaitez maintenir ce corail dans un aquarium plus petit, envisagez d’en faire le point central et offrez suffisamment d’espace pour grandir.

Vous devrez vous assurer de respecter les paramètres de base de l’eau. Par exemple, les coraux Catalaphyllia jardinei se maintiennent bien avec les mélanges de sel pour aquarium standard.

Placement du Catalaphyllia dans l’aquarium

Les coraux Catalaphyllia jardinei prospèrent généralement lorsqu’ils sont placés du bas au milieu de l’aquarium, en fonction de l’intensité relative de vos lumières et de la profondeur de votre bac. Ils doivent également être placés à une distance significative des coraux voisins.

Le fond du de l’aquarium est généralement une zone d’éclairage modéré à faible et de brassage modéré à faible, ce qui est idéal pour cette espèce.

Acclimatez toujours tous les coraux, y compris ces LPS, progressivement lors de leur introduction à de nouvelles lumières.

Donnez à Catalaphyllia jardinei beaucoup d’espace.

Catalaphyllia jardinei est un type de corail avec de longs tentacules urticants appelés polypes. Ces structures spécialisées sont conçues dans un seul but : faire de la place pour grandir en piquant leurs voisins. Ils peuvent s’étendre jusqu’à 15 cm au-delà des polypes habituels, alors assurez-vous de donner une large place à ces coraux.

Une autre considération importante est qu’ils peuvent atteindre une taille adulte de 12 x 8 pouces (30,5 × 20,3 cm) dans la nature, avec des tentacules s’étendant sur 6 pouces (15,2 cm) supplémentaires. Qu’il suffise de dire qu’il s’agit d’un corail raisonnablement grand, dont vous devriez tenir compte lorsque vous le placez dans votre aquarium.

Éclairage

Les coraux Catalaphyllia jardinei nécessitent une quantité de lumière modérément élevée pour permettre la photosynthèse. Mais cela ne se traduit pas par une lumière intense. Des LED, des lampes fluorescentes ou d’autres lampes pour le récifal seront suffisantes. Vous allez viser un PAR d’environ 80-120. PAR signifie Photosynthetically Available Radiation, c’est ainsi que vous mesurez la qualité de la lumière.

Brassage

Le débit d’eau est vital dans chaque aquarium récifal contenant du corail. Étant donné que les Catalaphyllia ont de gros polypes charnus. Vous ne voulez pas que le flux soit trop fort ou trop faible. « Juste comme il faut » signifie que les tentacules ondulent doucement, comme des feuilles dans un vent léger. Trop peu et Catalaphyllia jardinei ne prospérera pas. Trop de débit, et vous risquez de déchirer les délicats polypes.

Le bon flux apporte des nutriments aux polypes, assurant qu’ils restent nourris. Et vous verrez le mouvement de « balayage » typique alors qu’ils dérivent dans le courant. Vous ne devez pas déclencher un cyclone, plutôt un balayage calme.

Nourrir le Catalaphyllia jardinei

Il faut faire attention à la taille de ce que vous fournissez à ce corail. La préférence est donnée aux aliments de haute qualité qui sont relativement petits. Un corail Catalaphyllia jardinei peut accepter avec entrain des aliments de plus grande taille, mais il vont être régurgité plus tard s’il est trop gros pour atteindre le tube digestif.

Petite expérience personnelle, j’avais tendance a donner des quarts de moules, et en effet c’est trop gros on est tout content qu’il le mette en bouche mais rapidement il le ressort et si il n’y arrive pas, cela moisit dans le corail et un amis a perdu ainsi un corail en tout cas c’est ce que nous pensons. Les poudres de type Reef Roids sont tout a fait indiquées pour nourrir.

Le corail Catalaphyllia jardinei possède des algues photosynthétiques, appelées zooxanthelles, vivant à l’intérieur de ses tissus corporels. Ces algues aident à fournir au corail une partie de la nutrition dont il a besoin. Cependant, ils nécessitent également d’une alimentation régulière.

De quoi nourrir votre Catalaphyllia jardinei ?

Votre corail acceptera avec avidité les aliments mous et charnus. Certains aliments classiques sont le krill, les crevettes Mysis, les Artemias ou de petits morceaux de poisson, de crevettes ou de crustacés.

Comportement et compatibilité

Les poissons-clowns et d’autres espèces ayant des relations symbiotiques avec les anémones sont d’excellents compagnons en aquariums pour les coraux Catalaphyllia jardinei. Si vous avez de la chance, ces animaux peuvent aimer vos coraux et s’installer comme maison. Certaines colonies individuelles toléreront bien cela; d’autres peuvent sembler gênés par cela.

Considéré comme très agressif du groupe de coraux LPS, vous devrez réfléchir attentivement à la communauté de votre aquarium récifal. Comme les anémones, les Catalaphyllia jardinei arborent des pointes collantes au bout de leurs tentacules ou polypes. Le «collant» les aide à attraper des proies. Mais cela fonctionne AUSSI quand ils font la guerre avec tout ce qui se bat pour l’espace dans l’aquarium qui les entoure.

Tant que vous pouvez fournir suffisamment d’espace entre les colonies/frags, Blastomussas, Scolys, Favia et Acans bénéficient tous de conditions similaires et feraient de bons compagnons. La clé, comme mentionné précédemment, est de laisser suffisamment d’espace entre les colonies.

Catalaphyllia jardinei a des polypes relativement grandes qui piqueront les coraux voisins. Il est donc préférable de prévoir beaucoup d’espace libre autour de lui. Les tentacules s’étendront sur environ 15 cm (6 pouces) autour de la base. Et la base du squelette continue de croître avec le temps (espérons-le), alors assurez-vous de lui laisser suffisamment de place ou préparez-vous à ce que vos coraux voisins soient ZAPPÉS.

Vous allez également éloigner ce corail des autres coraux car avec leurs puissants polypes il vaut mieux éviter qu’il ne soit endommagés ou touchés.

Évitez de garder ce corail avec des espèces de poissons qui sont des mangeurs de polypes notoires, car Catalaphyllia jardinei pourrait finir par être la cible de leur désir de repas.

Un placement approprié assurera une croissance saine pour l’avenir

Astuces et conseils

Si vous envisagez d’ajouter un corail Catalaphyllia jardinei à votre aquarium, voici quelques conseils :

  • Regardez attentivement les polypes coralliens avant d’acheter. Évitez d’acheter un spécimen avec des polypes endommagés pendant le transport. Parfois, ces coraux ne se remettent pas de blessures graves. En cas de doute revenez une semaine plus tard revoir un corail que vous avez remarqué.
  • N’oubliez pas que les coraux sont des animaux, pas des plantes, et que ce corail aime manger. Assurez-vous donc de le nourrir régulièrement pour obtenir la meilleure croissance.
  • Donnez-lui de l’espace pour grandir. Ensuite, même dans un an ou deux, assurez-vous qu’il sera encore assez loin pour ne pas piquer ses voisins.

Les coraux Catalaphyllia jardinei SONT sujets a certaines maladies comme le (elegance coral syndrome ECS). L’infection cible les espèces de Catalphyllia, en particulier les individus recueillis en Indonésie. Vous verrez un gonflement autour du disque buccal et des polypes non ouverts ou un revêtement de mucus blanc. Malheureusement, il n’y a pas de remède pour ECS. C’est pourquoi il est conseillé de mettre en quarantaine tous les nouveaux achats – ET demander où ils ont été récoltés en premier lieu. N’essayez PAS non plus de fragmenter des portions « saines ». Vous pourriez tuer le corail dans le processus.

FAQ

Pourquoi mon corail ne s’ouvre-t-il pas ?

Si vous avez vérifié tous vos paramètres d’eau et que tout semble normal mais que votre corail ne s’ouvre pas, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Assurez-vous que vous n’avez pas trop de brassage d’eau. Des débits élevés les amèneront à garder leurs tentacules fermées. De plus, s’ils se trouvent dans des zones très éclairées, ils peuvent ne pas s’ouvrir comme ils le feraient normalement. De plus, si vous avez traité l’aquarium avec un certain produit chimique, il se peut qu’il ne s’ouvre pas car il est sensible aux traitements. Il est également possible qu’un autre corail ou poisson dans l’aquarium le dérange.

Les coraux Elegance peuvent-ils manger du poisson ?

Oui, il est possible pour un Catalaphyllia jardinei en bonne santé de capturer et de manger de petits poissons lents.

Pour plus d’informations

Si vous recherchez un corail LPS robuste qui a fière allure et qui est relativement facile à entretenir, le Catalaphyllia jardinei est un bon choix. Gardez l’éclairage et le débit d’eau modérés et donnez-lui de l’espace pour grandir.

Vous aimerez aussi :

Sources

Cet article est une création originale mais forcément je me suis documenté et voici des exemples de sourcesm j’avoue ne pas avoir pensé a noter tous les articles lus.