Comment ensemencer un aquarium récifal en microfaune et bactéries au démarrage

0
9864

Le démarrage d’un aquarium récifal est un moment d’intense questionnement pour le débutant et principalement actuellement avec la reduction des imports de pierres vivantes qui ajoute alors la nécessité d’un ensemencement. La vision écosystémique de l’aquarium ne venant qu’avec l’expérience on manque souvent de repères a ce moment de la vie de l’aquarium.

L’industrie fournit toujours la demande

Les produits d’ensemencement sont multiples mais une question subsiste, comment les utiliser pour ensemencer son aquarium. On me demande souvent si les produits Aquamicrofaune ou Daphbio ou autres parfois, doivent être ajoutés directement dans l’aquarium lors du démarrage ou, doit-on ensemencer les pierres ou le sable dans un contenant plusieurs semaines avant la mise en eau de l’aquarium récifal ? Cela dépend des produits et de l’âge de votre aquarium. Il y a selon moi 2 cas distincts. Le démarrage neuf et l’ajout pour passer a un aquarium plus gros.

Le cas du démarrage de l’aquarium récifal

Si vous démarrez votre aquarium il n’y a pas de raison de faire un ensemencement hors de l’aquarium. Ce qui signifie que tout peu directement se faire dans votre aquarium. Le seul car ou ensemencer dans un contenant à pars peut avoir un intérêt est si l’aquarium n’est pas encore en place. Dans ce cas on peut imaginer ensemencer en attendant l’arrivée de l’aquarium dans un contenant séparé mais cela représente une somme de travail importante pour un gain a mon sens minime.

Le cas de l’augmentation de volume en changeant d’aquarium.

Vous aviez un aquarium qui en général tourne bien, et vient l’envie de passer à plus gros. Encore une fois plusieurs options plus ou moins intéressantes existent.

Le transfert simple puis ajout

Ici on pars du principe que les animaux, bactéries … arrivent à équilibrer le niveau de pollution actuel. Lors de l’augmentation de volume on fa donc compter sur ces populations pour continuer leur travail et tout faire pour que les médias que l’on ajoute se chargent rapidement de bactéries. Dans le cas d’ajout de pierres sèches comme par exemple des Aquaroches ( ou autres pierres mortes voir synthétiques ) on procédera alors juste a un bain chargé de bactéries puis mise en place dans l’aquarium.
L’ajout peut se faire quelques jours après le transfert ce qui limite le stress pour l’aquariophile mais ajoute un stress aux animaux. et il faudra refaire un décor une seconde fois avec les nouvelles pierres.

Ensemencement pour ajout direct

Cette méthode contraignante n’a de réel intérêt que si une augmentation de population directement après le transfert et augmentation de volume ne peut être évité. Autant le dire simplement selon moi on est jamais obligé de rapidement ajouter du vivant. Les contraintes sont ici purement aquariophiles.
Dans ce cas on vas dans un contenant à pars mettre les roches a ensemencer dans de l’eau de mer et y ajouter les produits. et laisser “mûrir” et passer le cycle dans ce contenant en surveillant. Puis 1 mois a 1 mois et demis plus tard ces roches peuvent directement être utilisées et efficaces pour le transfert mais attention l’augmentation de population rendue ainsi possible doit rester raisonnable.

Quelle est la meilleure méthode pour ensemencer un aquarium récifal ?

La meilleure méthode pour ensemencer un aquarium récifal au démarrage est tout simplement d’ajouter les souches microfaune et bactéries directement dans le bac où l’on a installé le décor ainsi que le sable. Dans ce cas la microfaune, ainsi que l’endofaune ( dans le sable ) et les bactéries amènent très activement à la maturation du bac. Notre écosystème captif du fait des ajouts de ces souches sera activé tant au niveau macro biologique que microbiologique. Une fois cela fait on peut dire que nous avons un aquarium vivant même si on en perçois pas encore les habitants.

Quels sont les protocoles d’ensemencements ?

Il existe de nombreux protocoles et chaque industriel propose le sien. La finalité est toujours la même en apparence même si certaines marques ont toujours la tentation de maintenir le client captif via leurs gammes de produits. Mais une captivité si elle est choisie est aussi une liberté ( oui j’aurais du écrire un sujet pour le bac …. ). Je vais ici liste un peu ce que je connais. J’avoue ma préférence pour l’utilisation de pierres vivantes mais je ne revandique pas ici avoir un savoir absolu.

Comment savoir si on a bien de la micro faune

Cela peut parfois paraitre délicat de savoir si la micro faune est bien présente. Pourtant si on sait ou regarder et quand, il est simple d’observer ces petits animaux. Je plus simple est de profiter de la nuit. L’aquarium est éteint depuis 1 ou 2 heures. Avec une lampe torche on observe le décor rocheux. On va alors voir du mouvement en surface des pierres. Ce sont les différentes sortes de Micro Faunes. On va aussi ainsi ibserver des vers. Tout cela peut ensuite s’observer sur le sable et les vitres.

Conclusion

Pour démarrer correctement un aquarium d’eau de mer récifal “tropical” on le remplit d’eau de mer, on branche l’appareillage et le matériel indispensable, on met en place le décor de roches puis le sable. En fin on ajoute les souches d’ensemencement. Ensuite on ne touche plus à rien ( ça fait du bien je vous assure ), ou vraiment le moins possible, et on laisse faire la Nature ( qui entre nous est quand même bien faite ).