Déménagement aquarium : le guide complet pour déménager ses poissons et coraux comme un pro

0
2751

L’heure du déménagement est souvent un grand moment de stress. Car en général il se cumule au déménagement de toute la famille. Pour autant ce guide s’applique aussi pour les cas d’achats d’un aquarium d’occasion qu’il faut chercher. Un transfert de bac se fait aussi ainsi sans le trajet ce qui rend la chose plus simple a n’en pas douter.
Au milieu des cartons empilés partout dans votre appartement ou maison, il peut arriver facilement de ne pas faire attention à l’aquarium. Et pourtant : comment déménager un aquarium, alors que nos coraux et poissons sont des animaux fragiles qui s’adaptent péniblement aux modifications de leur environnement.

Préparer le déménagement de son aquarium

Le déménagement d’un aquarium ne saurait se penser à la dernière minute (donc si vous déménagez demain matin et qu’il est 23h43 c’est potentiellement un peu tard pour y penser mais bon lisez la suite tout de même).

Face aux perturbations de leur milieu, vos poissons pourraient vivre péniblement (c’est un petit mot) ce moment. Choisissez dans un premier temps l’endroit où sera placé votre aquarium dans votre nouveau logement comme pour le démarrage du premier. Dans la mesure du possible, essayez de choisir une pièce partageant des caractéristiques similaires à celle dans laquelle il se trouvait auparavant. En effet, les poissons sont très sensibles aux variations de leur environnement. La reproduction de l’ancien environnement est capitale pour assurer la survie de ces derniers.

Prêtez attention à l’orientation de l’aquarium et à son exposition au soleil. Comme pour un premier aquarium.

Rendez-vous ensuite dans un magasin d’aquariophilie – ou dans une animalerie pour l’achat du matériel nécessaire au transport de vos coraux et poissons. Il vous faudra Beaucoup de choses je vous mets une liste d’achats en fin d’article. Je conseille aussi d’avoir des copains aquariophiles qu’il faudra rémunérer le soir venu avec des bières et apéros

Comment on va faire le déménagement de l’aquarium ?

Selon le volume à déménager on va adapter un peu je vais traiter le pire cas et à vous de retirer le superflus si vous déménagez un nano de 45 litres tout cela sera un peu over kill (ou j’adore cette expression d’outre atlantique)

Préparation du déménagement

On va préparer des choses dans le logement de départ mais aussi dans celui à l’arrivée. Je vais lister dans ces 2 endroits.

Dans le nouveau logement :

  • Une réserve d’eau de mer chauffée car on en perd toujours un peu et si un gros volume on ne s’amuse pas à tout transporter.
  • Une réserve d’eau osmosée car il en faut pour la réserve de toute façon et en cas de galère c’est vite salé et chauffé
  • Du sel

Dans le logement qui sera délaissé (tant de poésie)

  • On va retirer les matériels superflus (on a un tas de choses qui facilitent la vie mais qui peuvent être préparés retiré, nettoyé, …)
  • On n’introduit pas de nouveau vivant ou matériel (sauf panne)

Déménagement d’aquarium pas à pas

La veille

Retirer les dernières choses non indispensables. Pour une journée ou quelques heures on peut retirer certains appareils pour faciliter la transition. Je donne ici des idées générales encore une fois c’est à vous d’adapter car chaque situation est unique.

  • Réserve d’eau osmosée car on peut si on veut mettre un peu d’eau dans le bac à la main si besoin
  • Le RAC oui le calcium va baisser mais de toute façon le déménagement va stresser les coraux et ils consommeront moins
  • Les réacteurs à macro algues comme la chaetomorpha
  • Si plusieurs pompes de brassage on peut en sortir 1 ou 2 pour en avoir des propres
  • Au soir on peut retirer l’éclairage c’est moins risqué au calme

Démontage

Le matin après un bon café on va commencer à démonter. L’idée est de manipuler les animaux au dernier moment possible. On va donc commencer par la décante. Puis le bac.

  • Débrancher la pompe de remontée
  • Vider la décante et sortir tout le matériel
  • On peut prendre le temps de nettoyer certains matériels mais ce n’est pas le meilleur moment et cela ajoute un stress et risque au déménagement
  • La cuve peut être un peu vidée et l’eau stockée dans des récipients.
  • On va retirer ensuite les coraux pour les placer dans des sacs séparés placé dans des caisses isothermes pour conserver la température
  • Vient le moment des pierres placées dans des caisses recouvertes d’un linge humidifié à l’eau de mer ou du papier journal imbibé puis fermées
  • Enfin les poissons sont pêchés. L’absence de décors facilite la chose. Attention aux poissons se cachant dans le sable comme les labres.
  • On va retirer le sable avec une pelle a poussière ça marche bien et le stocker dans un sceau.
  • Tout au long de ce processus on récupèrera des escargots étoiles oursins … que l’on mettra en sac et dans des caisses. il n’est pas forcement nécessaire de tout séparer un sachet pour les escargots et un pour les Bernard suffisent.
  • On va enfin vider l’eau de la cuve. Selon, vous allez la transporter dans des sceaux ou bidons ou la jeter c’est votre choix.
  • Moment délicat on va placer la cuve dans le véhicule. Pour protéger je conseille des plaques de polystyrène ou des grosses couvertures pliées.
  • On va placer le meuble et la décante aussi.
  • Charger le vivant et si le trajet est long mettre un bulleur a piles pour les poissons.

En chemin

Conduisez prudement, ce n’est jamais le bon moment pour un accident mais ce jours là ce serait encore pire. si le trajet est long surveillez le vivant et soyez attentifs aux signes de détresse. Le vivant doit reste a la bonne dempérature et dans l’obscurité pour réduire le stress.

Remontage de l’aquarium

On a déjà beaucoup travaillé mains la course contre la montre continue. Il faut rapidement remettre ce petit monde dans un environnement sécure.

  • Mettre en place le meuble à son emplacement final et le mettre à niveau.
  • Placer la cuve et bien faire attention à ce qu’il n’y ait aucune aspérité entre le meuble et le bac. Un “tapis” neuf est conseillé (La petite mousse noire entre le verre et le meuble).
  • Si on le conserve on place le sable dans un coin et on le recouvre d’un linge pour qu’il reste en place
  • Mise en place des pierres vivantes pour refaire le décor
  • On va doucement remettre l’eau de transport et au fur et à mesure compléter le niveau.
  • Les invertébrés comme les escargots et autres détritivores
  • Les coraux
  • Les poissons
  • Voilà on est sauvé c’est fini …. NON
  • On va mettre un chauffage en route et une pompe de brassage. Afin de remonter en température et oxygéner l’eau.
  • Surveiller ce petit monde et remonter la décante
  • Mettre en route la remontée
  • Les réacteurs peuvent être mis en place mais nécessiteront un nouveau réglage car après toutes ces émotions la vie prendra tu temps à reprendre comme avant.
  • J’aime beaucoup ensuite ajouter des bactéries
  • Mettre en route l’écumeur
  • On va répartir à nouveau le sable
  • Mettre en place tout le brassage

Le jour d’après

Le gros du stress est passé mais ce n’est pas fini on va remettre tout ce qui pouvait attendre et qu’on n’a pas mis car on était naze et que les biscuits apéros étaient prêts.

  • Eclairage
  • Osmolation
  • Automatisations diverses
  • Sondes
  • Nourrissage attentif de nos animaux
  • Paramètres de l’eau
  • Réglage des ajouts (Balling, RAC, …)

Astuces en vrac :

Les poissons peuvent survivre plusieurs jours sans nourriture. N’hésitez donc pas à arrêter de les nourrir 1 a 2 jours avant le déménagement. L’eau claire offrira un environnement plus sain à vos poissons lors du leur transport. On génèrera ainsi moins d’ammoniac dans l’eau. Car si ils défèquent dans le sac il n’y a pas de système pour purrifier l’eau.

Pour récupérer les poissons avec une épuisette. La technique la plus efficace est de rabattre les poissons dans un coin à l’aide d’une petite épuisette, puis les attraper avec la plus grande. Il vous suffira ensuite de les déposer dans les boites de transport (Je précise avec de l’eau de l’aquarium pour ceux qui n’ont pas suivi).

S’il s’agit d’un trajet de plusieurs heures, (cas d’un déménagement long distance) il est plus prudent d’y mettre un bulleur à piles afin de prévenir l’asphyxie. Vous pouvez également utiliser une dose d’antistress pour poisson afin de les calmer durant le voyage et de ne pas trop les brusquer.

Liste d’achat

Il y a des choses qui peuvent aider et je vous mets ici une liste d’idées d’achats non exhaustive pour bien préparer le déménagement de l’aquarium.

  • Tapis sous aquarium
  • Cuves de récupération d’eau de pluie
  • Sacs congélation 5 litres
  • Bulleur a pilles (on en trouve au rayon pêche)
  • Un chauffage
  • Planches à roulettes
  • Chauffage
  • Pompe à eau
  • Tuyau et pourquoi pas de gros diamètre
  • 2 épuisettes (une pour rabattre, l’autre pour pêcher). Diversifiez les tailles selon la taille des poissons. A force j’en ai 6 à la maison pour toutes les situations mais vous n’en avez pas besoin d’autant.
  • Boîtes de transport en polystyrène
  • Plaques de mousse ou de polystyrène
  • Récipients propres pour stocker le volume d’eau du bac
  • Des sacs (oui un gros sac congèle de maman de 5L ça marche)
  • Apéros (A discrétion)

Liens Amazon d’achat pour soutenir la chaîne

 

Les risques du déménagement

Déménager un aquarium c’est prendre des risques pour le matériel et pour le vivant. Même vidé de son contenu, votre aquarium demeure un objet au volume contraignant (c’est un cube fragile et lourd), et fastidieux à transporter. Son déménagement nécessite donc quelques précautions. N’hésitez pas à l’entourer de plusieurs couches de papier bulles ou plastique, elles éviteront que le verre se brise en cas de chocs lors du voyage. Dans le camion ou la grande voiture, il est impératif de le poser à plat, à même le sol, et de le stabiliser à l’aide d’objets lourds ou de blocs de polystyrène. Le voyage devra se faire en une fois. Ne pas laisser les poissons dans le coffre non chauffé une nuit entière : ils ne survivront pas à une température inadaptée. Si le voyage est long je privilégie le transport du vivant dans un habitacle chauffé. Particulièrement en hiver.

Pour les trajets longs je conseille de ne pas réutiliser l’eau de transport, une acclimatation peut se faire mais je conseillerais de n’adapter alors que la température pour éviter que le Ph montant l’ammoniac devienne mortel. Idéalement on peut faire en 2 fois comme un magasin mais il faut alors des récipients et du CO2 pour gérer un Ph convenablement (Si le temps de voyage en sac dépasse les 20 heures ce sera indispensable). Bien entendu n’utilisez jamais les mains, car vous pourriez abîmer la couche de mucus qui protège les poissons.

Ne déménagez jamais les habitants de la maison et l’aquarium en même temps. Caller l’aquarium avec les matelas peut sembler une bonne idée mais a un moment on ajoute beaucoup de stress a la manipulation.

Conclusion

Vous savez maintenant comment procéder. Si vous avez des doutes il reviendra toujours moins cher de faire appel à un professionnel que de perdre tout le vivant. Encore une fois prévoyez tout cela en avance. Réfléchissez, si besoin achetez un bac temporaire sur le bon coin ou des cuves plastiques qui permettent de palier a un souci ou stocker le vivant en cas de casse de la cuve.