Les protocoles ULNS

0
3231

Définition

ULNS est le diminutif de Ultra Low Nutriments System ce qui donne en français : système de maintenance à très bas niveau de nutriments (oui c’est un peu plus long ….). On va donc ici faire très attention aux différents taux de NO3 et PO4.

Principe

SPS maintenus hors protocole ULNS
SPS maintenus hors protocole ULNS

L’objectif est de consommer la totalité des oligo-éléments, nutriments, traces … tout cela par cycles de 12 heures. On ne va donc ajouter dans l’aquarium que ce qui peut être immédiatement consommé.

Pour faire plus simple encore, on retire tout ce qui se trouve dans l’eau et on ajoute le strict nécessaire.

Comment ça marche l’ULNS ?

Un support bactérien va fonctionner en marche forcée dans un réacteur. Des apports de carbone réguliers vont venir y maintenir une population dense de bactéries.  On va favoriser les bactéries hétérotrophes anaérobies, celles-ci sont particulièrement friandes de carbone, apporté par des acides acétiques et alcools (vinaigre blanc, vodka, éthanols ou autres).

En fonction du volume de l’aquarium, un volume de support bactérien sera défini selon les protocoles (différent selon les protocoles et marques).

Comme on connait alors la capacité d’épuration du système et les paramètres du bac, on peut enfin venir ajouter les éléments nécessaires à la croissance des coraux.

Centaines personnes sont capables de calculer par elles-mêmes l’épuration nécessaire mais étant donné la complexité des calculs, je préfère vous inviter à suivre un protocole d’une marque.

L’épuration devra être très performante, il faut par conséquent un écumeur performant.

Une corrélation entre le taux de kH et le taux de nutriments étant existante (plus la charge en nutriments est présente, plus le kH devra être élevé), il ne faut pas s’étonner de se retrouver avec des consignes inférieures à 8 de kH.

Contrairement aux protocoles classique récifaux, en ULNS, les coraux ne peuvent plus tirer l’essentiel de leur énergie de la photosynthèse. Dans ce protocole, on va venir retirer les zooxanthelles pour rendre les coraux pâles. Les coraux seront donc très dépendants des nourrissages.
Par exemple, on calcule pour un SPS qui pousse entre 2 et 5 m de fond sa consommation des différents éléments. Par exemple lui faut x de ceci et y de cela.

Les risques

Comme vous le comprenez, je l’espère, c’est ici très pointu. On ne doit pas utiliser uniquement une partie d’un protocole ULNS qui a été défini pas une marque. Si vous ne faites les choses qu’à moitié, vous risquez rapidement des déséquilibres ou dérives (excès ou carences) car un protocole bien fait a un calcul, fondé, proportionnel et relationnel cohérent.

Prenez bien soin de bien respecter ces protocoles souvent lourds mais permettant de maintenir des coraux avec des couleurs pastels.

Les coraux non ou mal nourris peuvent dépérir.

Sous protocole ULNS, les coraux se démunissent de leurs zooxanthelles ; ils deviennent plus sensibles aux attaques bactériennes dans une certaine mesure, les zooxanthelles peuvent se comporter comme nos globules blancs (c’est un résumé grossier juste pour faire comprendre l’idée).

Les avantages

L’eau devenant très limpide, l’éclairage sera alors plus performant et plus de lumière sera disponibles pour les coraux. Attention à ne pas brûler les coraux.

Les couleurs des coraux seront plus pastels. Car la quantité de zooxanthelles dans l’endoderme du corail dépend des nutriments disponibles dans la colonne d’eau.

La faible quantité de nutriments disponibles évitera la prolifération d’algues.

Ce qu’en disent les contradicteurs :

C'est une méthode où les gens dépensent beaucoup d'argent pour de jolis petits flacons et des bouteilles remplies de sucres et de bactéries mortes pour amener leurs nutriments si bas qu'ils doivent dépenser plus d'argent encore pour d'autres flacons et bouteilles de produits miracles pour amener des nutriments.
John SmithHead of ACME

J’y vais ou je n’y vais pas ?

C’est une décision de maintenance personnelle, parfois presque un dogme, et il va à l’encontre d’autres méthodes comme la méthode papone, ou autres qui mènent à amener de grandes quantités de nutriments pour favoriser le cycle bactérien et la prolifération de micro et nano faune.

Selon votre population de coraux, poissons, invertébrés, ils sera plus ou moins judicieux de recourir au protocole ULNS. Je vais tenter de le résumer dans un tableau (c’est un résumé pas une obligation légale, … vous êtes libres).

Type de bac Protocole ULNS ?
Population de filtreurs Surtout pas, sans nutriments disponibles ils ne pourront se nourrir.
Aquarium FO Surtout pas, aucun intérêt
Coraux azoox Non car besoin de beaucoup nourrir
Coraux mous Non car pour la croissance les coraux mous ont besoin de nutriments
Gorgones Non pour permettre la croissance
Coraux LPS Oui ou Non c’est votre choix, mais si vous y allez nourrissez les particulièrement
Coraux SPS deep Oui ou non c’est dépendant des coraux mais ils vont apprécier de la nourriture annexe
Coraux SPS full color normaux Oui surtout pour les accoporas qui aiment ces conditions pour montrer leurs couleurs

La maintenance d’un bac ULNS

La maintenance est le point essentiel de ces protocoles. Il faut une maintenance plus riche que celle classique d’un bac berlinois.

  • 10% à 15% de changement d’eau par semaine
  • Balling très suivi avec complémentation en oligo-éléments
  • Test des paramètres de l’eau chaque semaine, surtout Ca Kh Mg
  • Automatisation de l’ajout de carbone
  • Mesure de l’iode, potassium et fer pour les ajouts d’oligo éléments et traces en fonction des résultats.
  • nourrissage manuel des coraux

Quelles marques proposent des protocoles ULNS ?

De nombreuses marques proposent de tels protocoles :

  • Aquaforest
  • Korallent zucht
  • Red sea
  • Fauna marin