La méthode “sucre”

0
9671

Le sucre est un excellent moyen de faire un apport de carbone dans un aquarium récifal.

Ajouter du sucre

L’ajout de sucre ou glucose est l’une des techniques permettant de booster la quantité de bactéries dénitrifiantes présentes dans le bac.
Contrairement aux méthodes vodka ou éthanol on ne va pas faire de traitement sur le long terme mais en coup de poing ou cure.

 

Dangers de l’ajout de sucre ?

Attention si vous utilisez déjà des méthodes d’ajout de Carbonne tels que bioptim, biopellets, VSV Vodka, ethanol, ou autres il ne faut pas en plus ajouter du sucre.

Le risque est le bloom bactérien qui peut être mortel dans les cas extrêmes.

Une cure de sucre ? 

Cette cure va permettre de booster la population. 
En pratique on va mettre ¼ de sucre pour 250 Litres dans le bac et a nouveau la même chose 48 heures plus tard. Pendant 1 mois. Le tout a l’extinction du bac.

Mon eau devient blanche que faire ?

Si votre eau blanchit un peu c’est que la dose était trop élevée et un bloom (explosion) bactérien a lieu. L’écumeur risque de s’emballer un peu mais les coraux vont se régaler de ces organismes.
Si tel est le cas ne mettez pas de second dosage car votre population de bactérie exploserait une seconde fois. (reprendre l’ajout 72h après avec une dose inférieure).

Quand faire cette cure de sucre ?

Cette cure ne doit pas n’être trop fréquente surveillez vos nitrates et phosphates. Si votre bac n’arrive pas a réduire les nitrites et nitrates il doit y avoir un souci autre. Il faut alors vérifier la qualité des pierres vivantes, éventuellement en ajouter ou comme expliqué ici ajouter des micromec en support bactérien.

Quel sucre choisir ?

Pour la qualité du sucre à utiliser j’utilise du simple sucre blanc. Comme je consomme local c’est du Ertein.

Au départ ayant peur de polluer j’ai trouvé en pharmacie du glucose médical pur en poudre mais entre les calcul de doses et le prix, un simple sucre est amplement suffisant.

Conclusion

Le sucre est a mon sens un excellent booster de population avec un risque faible. On va augmenter le nombre de bactéries, cette augmentation va augmenter la population de micro faune, et nourrir ainsi les poissons présents dans l’aquarium.