Quels animaux pouvons nous récupérer sur nos plages pour nos aquariums

0
2125

Pour peupler un aquarium, vous pouvez choisir entre 2 solutions : acheter en animalerie ou y mettre des animaux ramassées dans la nature.

Si vous optez pour cette dernière solution, il faudra bien lire cet article !!!

Pourquoi prendre ses précautions ?

Techniquement c’est interdit… Oui vous avez bien lus, en France il existe la pêche à pied qui est autorisée mais la pêche pour un maintien en captivité est quant à elle interdite.

Les animaux de la méditerranée ou de l’atlantique sont fait pour vivre dans ces biotopes. Les animaux d’un bac récifal, proviennent de régions tropicales. Il y a entre les deux de grosses différences de température. Les animaux ainsi prélevés se retrouvant dans un environement trop chaud peuvent se retrouver en détresse.

Si vous peuplez votre aquarium avec des animaux, des branches ou des plantes voire des roches ramassées sur nos côtes, il est nécessaire de prendre un certain nombre de précautions. En effet, sans prendre ces précautions vous risquez d’introduire :

  • des micro-organismes voire des maladies néfastes pour vos poissons et coraux
  • des champignons et des limnées néfastes
  • des animaux indésirables qui, sans être dangereux, se reproduisent rapidement

Comment éliminer tout risque pour son aquarium ?

La solution est aussi simple que radicale : Ne pas le faire. Et n’effectuer aucun prélèvement.
En introduisant aucun animal autochtone de nos côtes vous ne faites pas prendre de risques à vos animaux.

Quels éléments naturels peut-on choisir pour un décor d’aquarium ?

On l’a vu, récupérer des éléments naturels pour votre aquarium peut être dangereux. Alors, que pouvez-vous récupérer dans la nature pour votre aquarium sans prendre trop de risque ?

Vous pouvez principalement y mettre :

  • De l’eau de mer
  • Des isopodes ou autres macrofaunes que l’on trouve dans les flaques pour nourrir nos animaux (ils ne viendrond jamais créer une colonie dans votre Aquarium.

Ces animaux de nos plages

Les Bernard l’Hermite

Dardanus calidus. Le grand pagure est un des plus gros bernard l’hermite de Méditerranée. Il est surtout actif la nuit. Cet animal n’est pas très agile et a tendance a tout bousculer. Il est très vorace en vers les escargots surtout quand il recherche une coquille même si au final elle ne lui conviendra pas.
Attention aux variétés carnivores qui existent sur nos côtes.

Les escargots

Les Strombus sont nombreux sur nos plages mais la forme de la coquille diffère un peu car se faufiler dans un sable de corail est un peu différent du sable de silice.

Anémones

Encore un animal cher qu’il est tentant d’emporter. Les anémones de nos régions sont superbes mais ne tiennent pas toujours bien la température.

Oursins

Encore un animal facile a ramasser ( Quand on sait faire ) et qui ne trouvera pas de bonne conditions de vie en récifal et poluera en mourrant.

Conclusion

En tant qu’aquariophiles nous sommes déjà souvent perçus comme des pilleurs de nature. Des profiteurs, des vandales. Ce genre de comportements en plus de porter atteinte à un loisir mène a des conditions de maintenance inadaptées et des souffrances animales là où cela ne devrait être que plaisir.
Nombreux sont les cas de personnes qui pensant économie ont perdu bien plus, je pense aux bactéries qui touchent les moules ou huitres et qui forcément touchent alors les bénitiers, aux Bernard l’Hermite qui déciment une population d’escargots car carnivores et non détritivores.
Comme cette question revient tous les ans j’espère que cet article clarifiera les choses même si je sais que l’appât du gain fera toujours que certains malins tenteront l’expérience et pour certains se plaindront ensuite.

Liens

Si vous êtes intéressés par ces animaux je vous ai recherché certains livres. Ces liens sont sponsorisés et permettent de financer l’aventure Mr Récif captif.