Poissons d’élevage ou poissons sauvages ?

0
572

Je songe a  acheter des poissons d’élevage pour mon récifal l’occasion de faire un peu un tous d’horizon de cette pratique surtout présente en Eau douce pour le moment

Poissons d’élevage ou des poissons sauvages ? Avantages et inconvénients?

Vous sêtes peut-être intéressé lorsque vous achetez un poisson exotique, de savoir si il est d’origine d’élevage ou si il a été prélevé dans la nature. Dans le commerce des poissons d’eau douce, 90% des espèces proviennent de fermes d’élevage situées partout dans le monde.

Les poissons d’élevage protège l’espèce.

Depuis environ 50 ans, l’élevage s’est imposé pour répondre aux besoins de l’aquariophilie. Cette production intensive n’est pas sans problèmes de qualité pour les poissons courants. Elle a toutefois permis de garantir des connaissances sur la reproduction des espèces classiques, mais aussi de nouvelles variétés découvertes dans les habitats naturels.

Pour l’eau douce certaines espèces se sont raréfiées dans leur milieu naturel et sont d’ailleurs presque éteintes. Le commerce aquariophile alors garantie lui leur stock d’élevage. Nous dirons alors que grâce à l’élevage, nous protégeons donc certaines espèces de poissons dans nos aquariums.

Toujours en eau douce les poissons les plus courants et classiques, comme les Tanichthys, les Platys, les Guppys, les Tétras, les Rasboras, les Danios, les Barbus, les Combattants, les Colisa et les Gouramis sont élevés en Asie du Sud-est et en Indonésie, sont exportés de Singapour et de Thaïlande. Des éleveurs plus spécialisés en Europe, élèvent des espèces un peu plus difficiles, comme les Discus, les Scalaires, les Ancistrus classiques et dorés, les Rasboras de sélection bleues ou rosées, certains Invertébrés etc.

Des hommes vivent des captures.

Certaines espèces ont des besoins ou des modes de reproductions un peu complexes. Très appréciés des aquariophiles, elles sont origninaires surtout de l’Amérique du Sud, ou d’ Afrique mais également d’Asie avec quelques exportateurs spécialisés en élevage et aussi en capture.

Les deux sont en fait utiles

Les poissons d’élevages.

Les animaux d’élevage sont sélectionnés et produits afin d’améliorer à la base les coloris et les formes du poisson, malgré certaines aberrations qui on été faites à ce niveau et sont donc à proscrire, car ce n’est pas le but de l’élevage à la base.

En étant débutant il est toujours plus facile d’acclimater un poisson d’élevage plutôt que un poisson sauvage, un poisson d’élevage est depuis plusieurs générations habitué à vivre en aquarium.
Mais… au niveau des inconvénients il y a bien entendu les maladies chroniques, des formes qui s’éloignent de l’espèce originale et parfois même des difficultés à reproduire car la génétique des parents est déjà devenue très mauvaise.

Les poissons sauvages.

Ils ont l’avantage d’être une espèce d’origine, d’avoir un comportement naturel, permettent aussi aux éleveurs de renouveler leurs souches afin de leur garantir un élevage toujours correct.
Par contre au niveau des inconvénients, il y a l’acclimatation, ils sont beaucoup plus sensibles à la qualité de votre eau, mais cela permet aussi à l’aquariophile de se dépasser dans ses connaissances afin de s’adapter aux besoins de l’animal.

Conclusion

Il est donc bien utile pour nous aquariophiles, d’avoir ces deux sources d’approvisionnement en poissons d’ornements afin de protéger l’environnement naturel des espèces, mais aussi pour la protection des espèces, car ne l’oublions pas, certaines espèces sont sauvées et existent encore grâce aux aquariophiles !