Le plancton pour les coraux le moins cher du monde

0
5196

Le plancton a une place importante dans la nutrition de nos coraux dans la nature. Copier cette nourriture n’est pas toujours facile surtout pour l’amateur en appartement. Car créer une culture de plancton (phytoplancton ou zooplancton) est délicat et chronophage. Alors qu’il existe des solutions simples pour à la maison optimiser une action de maintenance pour alimenter l’aquarium en plancton. A mesure que nos connaissances sur la nutrition des invertébrés et des coraux augmentent, le nombre d’aliments disponibles dans le commerce fait de même. Cela peut laisser l’amateur submergé par les choix.

Définition du plancton

la diversité du plancton
la diversité du plancton

Le plancton correspond à l’ensemble des organismes végétaux et animaux vivant librement dans l’eau, et dont les mouvements propres, lorsqu’ils existent, n’ont pas une ampleur suffisante pour leur permettre de surmonter ceux des courants dans l’eau. Ils sont toutefois capables de déplacements limités. De nature très diverse, les organismes du plancton ont des tailles variant de 0,2 micromètres (un micromètre est égal à un millième de millimètre) à plusieurs centimètres, voire plusieurs décimètres pour les plus grands (méduses).

Les invertébrés et coraux dans leur habitat naturel chassent du plancton

Coraux mous a l'état sauvage
Coraux mous à l’état sauvage

Dans la nature, les invertébrés et les coraux mangent du plancton. Il existe de nombreuses espèces de plancton, mais les plus importantes dans votre aquarium marin sont le phytoplancton et le zooplancton.

Le phytoplancton est à base de plantes, et est préféré par les invertébrés filtreurs et les coraux qui ont des appendices ou des branchies ressemblant à des plumes. Les vers turbicoles, les pétoncles, les palourdes et les gorgones avec de petits polypes sont des exemples parfaits d’habitants des récifs qui ont besoin de cette nutrition pour survivre et se développer.

Le zooplancton représente la partie animale du groupe planctonique. Ils sont beaucoup plus gros que le phytoplancton et leur taille varie considérablement au sein de ce groupe. Les invertébrés et les coraux qui se nourrissent de zooplancton ont généralement des polypes plus gros qui sont lisses. Les invertébrés qui se nourrissent de zooplancton à l’état sauvage comprennent les coraux mous, les zooanthidés, les coraux SPS et LPS, les gorgones, les anémones et de nombreuses espèces de crustacés, notamment les crevettes, les crabes et les homards.

Qu’est-ce que cela signifie pour votre aquarium

Lors de la conception d’un régime alimentaire pour votre aquarium, vous allez rechercher les besoins nutritionnels de tous vos habitants.

Formes disponibles plancton dans le commerce

Le phytoplancton et zooplancton sont disponible sous forme de liquide, de congelé et de poudre. Des produits comme PhytoPlan, Phytoplex, coral food, aquamicrofaune ou planctopur vous aideront à recréer la nutrition naturelle de vos invertébrés phytoplanctophages. Idéalement, une variété de types (produits différents) est nécessaire pour une alimentation équilibrée. Les formes congelées comprennent: crevettes saumonées, daphnies, moules fines hachées ou moulues dans la taille requise pour vos habitants, artémias, crevettes mysis et plancton océanique. Ces différents aliments couvrent une large gamme de tailles de particules.

Nourrir avec du plancton les habitants de votre aquarium

Lorsque vous nourrissez avec des aliments à base de plancton, une procédure est généralement suivie :

  • Éteindre votre écumeur ;
  • Retirez toute filtration mécanique.

En suivant ces recommandations d’alimentation, vous veillerez à ce que vos coraux et invertébrés reçoivent une nutrition adéquate, ce qui se traduira par une santé globale améliorée et un taux de croissance et de reproduction plus rapide.

Maintenant la méthode low cost. (celle de la vidéo)

Un réacteur à plancton dans votre aquarium

vitre couverte d'algue
vitre couverte d’algue

Les vitres de nos aquariums sont de formidables réacteurs à plancton. Ils sont dans un milieu ou les nutriments existent, la lumière est présente il y a donc tout pour un développement d’algues sur les vitres. Une fois les algues présentes elles seront consommées par de micro animaux que l’aquariophile qualifie de micro faune ou nano faune.

Je ne vois pas le plancton

Ma fille par exemple a un petit microscope et une loupe, observer ce plancton est très sympathique et permet de belles découvertes. Cette vie est forcément présente chez vous aussi.

Et la boucle est bouclée

vitre couverte d'algue avec micro faune
vitre couverte d’algue avec micro faune

Si ces élément sont libérés dans l’eau, on va retrouver avec un équivalent de phytoplancton et zooplancton dans la colonne d’eau, et donc disponibles pour nos coraux. L’avantage étant que nous n’ajoutons aucun polluant, aucun produit ce qui est déjà intéressant car la pollution est totalement maîtrisée.

Pour quoi stopper la filtration

En stoppant la technique, on conserve cette masse nutritive disponible dans l’aquarium. Souvent la maintenance de l’aquarium est faite technique allumée, ce qui retire de suite toutes les particules. Alors que les conserver un temps limité est intéressant et économique.

Quand nourrir ?

Stimulation ?

Les coraux sont stimulés de différentes façons pour déployer leurs polypes pour se nourrir et il y a un grand nombre de paramètres qui viennent influences. La température, le moment de la journée, la teneur en oxygène de l’eau, les mouvements de l’eau, la présence de nourriture ou de sédiments sont les facteurs qui influencent énormément nos coraux. Les polypes coralliens vont se dilater et se contracter tout au long de la journée et de la nuit, selon la quantité de nourriture disponible. Le zooplancton habituellement capturé par les polypes coralliens libère les acides aminés glycine, glutathion et proline, qui semblent induire une réponse alimentaire chez la plupart des coraux.

Combien mange un corail ?

Chaque polype se nourrit jusqu’à ce que son appétit soit satisfait. La quantité de nourriture nécessaire dépend des espèces et individus, mais aussi des besoins métaboliques et la quantité de nourriture disponible. Dans la nature, les coraux semblent se nourrir plus activement la nuit plutôt que le jour. Il se passe un phénomène naturel au fur et à mesure que le soleil se couche et que le récif s’assombrit, le plancton s’élève sur le récif, fournissant un environnement riche en nourriture pour les polypes. C’est la principale source de nourriture pour la plupart des coraux. Car lorsque le soleil se couche sur le récif et que les zooxanthelles réduisent leur activité photosynthétique (qui est utilisée pour alimenter un taux élevé de calcification pour la croissance), il ne produisent plus grand-chose à manger aux coraux.

Mes coraux ne sont pas comme ça

Les coraux sont des animaux très adaptables. Lorsqu’ils sont introduits dans un aquarium, où toute la routine de nourrissage est inversée du fait que la plupart des aquariophiles nourrissent leurs aquariums pendant la journée (quand le bac est allumé), la plupart des coraux changent ou au moins modifient leurs habitudes alimentaires.

Quels coraux ont le plus besoin de nourrissage ?

Les coraux qui poussent normalement dans les zones profondes du récif dépendent beaucoup plus de l’alimentation active que les coraux d’eau moins profonde. Les coraux vivant à une profondeur plus faible (forte luminosité) ont moins besoin de se nourrir activement. Car les zooxanthelles sont déjà suffisamment performantes pour alimenter les animaux coralliens.

Les coraux qui normalement rétractent leurs polypes pendant la journée peuvent les laisser ouverts plus longtemps. Pour cela il faut des conditions de faible luminosité dans l’aquarium afin de répondre à leurs besoins en carbone.

Quand ils se nourrissent ?

Bien que certains coraux se nourrissent activement du plancton disponible pendant la journée. Une majorité de coraux ouvrent leurs polypes, étendent leurs tentacules. Et avec leurs nématocystes urticants s’alimentent activement pendant la nuit.

Idéalement, l’environnement dans lequel les coraux sont conservés doit être aussi proche que possible des récifs coralliens. Un certain nombre d’aquariophiles ont trouvé que nourrir leurs coraux la nuit a donné de bons résultats.

Quand je le fais ?

Nous avons donc intérêt à nourrir le soir après le coucher de soleil ou avant le lever. Pour moi je trouve cela actuellement pratique de me lever tôt, et nourrir, faire les vitres, … le matin pendant mon petit déjeuner personnel. A la fin de mon repas, je mets en route la technique et je peux partir travailler.

Comment je le fais ?

Quand les vitres sont presque propres (2 jours), je le fais sans lame. Je produis alors une poussière fine de plancton. Il m’arrive de laisser plus longtemps, j’utilise alors une lame et produis des particules plus importantes. Dans la vidéo, j’ai intentionnellement laissé le bac se salir plus qu’à la normale car pour que ce soit visible en vidéo il faut exagérer.

Et le nettoyage des vitres alors ?

J’avais fait il y a un certain temps un tuto sur le nettoyage des vitres, ce tuto reste vrai, j’ai juste modifié mon timing et je fais la finition le soir. Pensez quand même à nettoyer les vitres pour prendre des photos et profiter de votre aquarium.

Est ce suffisant ?

Clairement je ne pense pas que ce soit suffisant en soi. Il faut aussi varier avec des planctons du commerce, le tout étant de nourrir au même moment.

Aller plus loin

http://planktonchronicles.org/fr/

http://dialoguer.blogspot.fr/2013/08/plancton-un-monde-dorganismes-mysterieux.html

https://www.thoughtco.com/plankton-definition-2291737