Bilan de mon bac 2017

1
1686

2017 a été un peu terrible pour mon aquarium.

Fin 2016, j’avais dit à beaucoup que je calmais le jeu sur les tests de produits. Cela m’a beaucoup appris et j’en avais déduit la conférence sur la recette magique du récifal. En effet, tous ces tests ont totalement déréglé la chimie de mon bac.

J’en ai ajouté une couche dans mon bac début 2017

En faisant le changement de décor, j’ai ajouté un dérèglement supplémentaire. C’est très con et pourtant je connais le cycle bactérien mais en retirant les pierres habituées à mon nourrissage, j’ai remplacé le tout avec des pierres qui bien que cyclées n’avaient pas l’entrainement pour épurer autant. Ce qui a entraîné une montée des taux de nutriments dans le bac.

Ce dérèglement j’ai réussi à le tenir en boostant les bactéries et je n’ai pas perdu de coraux. Mais cela a donné les conditions optimales pour la suite des soucis.

Invasion d’astérinas

Les conditions de la chimie de l’eau ont été optimales pour les astérinas, elles se sont démultipliées à vitesse grand V à un point où je ne suis pas arrivé à maîtriser la population. Je n’avais pas besoin de faire mes vitres car la nuit elles me les nettoyaient. A l’allumage, le matin j’en ai compté jusqu’à 90 sur 2 faces. Je me suis mis à les pêcher chaque matin et j’en ai fourni aux possesseurs de crevettes arlequin. Mes SPS en ont souffert et beaucoup en sont morts. Je ne saurais pas dire si les astérinas réellement mangent les polypes ou si leurs lent passage suffit a tuer les tissus coralliens, mais toujours est-il sur leur passage les polypes disparaissaient.

J’ai acheté un couple de crevettes arlequin (hymenocera picta), dans 700 litres cela semble dérisoire mais j’ai aussi continué ma récolte matinale. Aujourd’hui, je n’ai plus d’astérinas et je pense avoir de quoi nourrir mon couple de crevettes pendant 1 an.

generateur d'ozone neo3plus
générateur d’ozone neo3plus

Gelée brune

Après ces stress, mes LPS comme caulastrea ont subi la gelée brune et j’ai perdu tous les caulastrea et ce malgré l’utilisation de l’UV. Après cet épisode rapide et brutal, j’ai eu une pause puis mes Duncanopsammia axifuga ont été touchés. La mise en place d’un Ozone a permis de sauvegarder quelques têtes qui aujourd’hui repoussent.

Intoxication au cuivre

Chose classique, un de mes chauffage a cassé, mais en été comme on ne chauffe pas je ne l’ai pas vu et du cuivre s’est dissout ce qui a emporté encore quelques pièces. J’ai mis en place du cuprisorb de seachem qui a bien absorbé ce cuivre.

Pendant ce temps des nutriments en excès

Avec tout cela ma population bactérienne perturbée n’a pas su épurer les nutriments. Cela a donné lieu à la mise en place du réacteur à chaetomorpha qui a réglé la chose en quelques jours. Je le laisse car je trouve ce système d’une efficacité terrible.

Majano

Un souci ne venant jamais seul des majano sont apparues sur un galaxea mais la couleur étant proche je ne les ai pas décelées tout de suite. Je suis toujours en train de lutter mais la partie tourne à mon avantage en ce moment, pourvu que cela dure.

A qui la faute ?

Soyons clair : c’est moi, qui pris de confiance, ai enclenché cette roue de la misère. Je savais mon bac en déséquilibre et le changement de décor mal géré n’a fait que finaliser la descente aux enfers de mon bac.

Conclusion

Cela a été dur et oui il y a eu des jours ou je n’étais pas bien. Mais comme toujours il faut y aller et passer à la suite, corriger les erreurs, …

J’ai remis sur pied doucement le bac, j’ai encore des galères et une pompe de brassage semble ne plus fonctionner (elle a 8 ans). Je vais y remédier ce Week-end normalement.

Pour faire simple, les apprentissages ont été nombreux, mais les infos distillées dans toutes les vidéos vous permettront à vous je l’espère d’apprendre sans pertes même si je pense que cela n’est pas réellement possible.  Je ne connais aucun récifaliste capable de me dire n’avoir jamais perdu un animal.

Il aura fallu une année pour se remettre d’une année de tests et dérèglements. Le temps est trompeur et parfois un allié parfois un adversaire mais la patience et la volonté sont indispensables en récifal.

Comme vous le voyez, il me reste aussi beaucoup de choses à vous raconter pour toutes ces situations qui arrivent tous les jours.

1 COMMENT

Comments are closed.