Bryopsis – Informations essentielles, trucs et astuces

0
5652

Venir a bout de l’algue Bryopsis dans un aquarium récifal est une épreuve ultime. On trouve de nombreuses théories plus ou moins efficaces pour mener la lute. J’en ai eut et j’en suis venu a bout. j’ai donc testé plein de méthodes.

En ce qui concerne votre aquarium récifal, de minuscules envahisseurs verts capables de destruction massive sont une menace très réelle. En silence, ces invités indésirables s’infiltrent dans son monde sous-marin. En quelques jours, ce qui a commencé comme une petite curiosité se transforme en une conquête totale.

Alors, qui sont ces envahisseurs et, plus important encore, viennent-ils en paix?

Macro de l’algue Bryopsis

Je ne parle d’aucune autre que les algues Bryopsis. Classées comme macroalgues, B. pennata et B. plumosa , comme elle est officiellement appelée. Elles sont notoirement difficiles à identifier et à éradiquer correctement.

Tout comme dans le cas d’un film hollywoodien, une fois l’invasion commencée, son retrait nécessite une combinaison de pensée créative, de compréhension scientifique et de bande son digne des meilleurs film de SF (facultatif).

Démêler le royaume complèxe des algues – Que sont les algues Bryopsis?

À première vue, l’algue Bryopsis ressemble à de petites plaques d’herbe sous-marine. Dans les aquariums récifaux, l’apparition d’une touffe commence peu à peu. Dans la plupart des cas, vous remarquerez de fines mèches ressemblant à des cheveux attachées à des roches vivantes ou à du corail. Finalement, ces brins sporadiques prolifèrent en plaques denses.

Classée officiellement comme un organisme photosynthétique dans la famille des algues bryopsidacées, la prolifération des bryopsis est souvent déclenchée par la chimie de l’eau et l’exposition à la lumière. Si vous vous demandez ce qui cause Bryopsis, vous n’êtes pas seul. Cependant, avant de vous plonger dans les causes de cette situation frustrante, êtes-vous sûr que l’algue qui viens d’arriver dans votre aquarium est vraiment la Bryopsis ?

Comment identifier Bryopsis.

Identifier les algues Bryopsis n’est pas aussi facile que vous ne le pensez, à moins d’avoir étudié la vie marine. Bien sûr, il est facile de remarquer une prolifération d’algues. Il suffit de rechercher des zones de croissance de ce qui semble être de l’herbe. Cependant, le fait que cela ressemble à la Bryopsis ne signifie pas que ce soit elle.

Très souvent, Bryopsis est confondu avec le GHA, ou algue verte ressemblant à des cheveux. Bien qu’initialement similaires, il existe plusieurs différences distinctes entre Bryopsis et les algues filamenteuses. La différence la plus notable est sa taille. Les algues Bryopsis ont tendance à être plus grandes, horizontalement et verticalement, que le GHA, dont la portée est souvent plus courte.

Regardez la structure des racines des algues.

vue d’une touffe de Bryopsis sortie d’un aquarium

Les algues Bryopsis s’enracinent profondément dans la surface des roches ou du corail et forment un revêtement complexe qui ressemble à un tapis japonais dense. Cela procure à la Bryopsis une adhérence solide à la surface à laquelle il se fixe.

GHA, en revanche, n’a généralement pas de structure racinaire facilement identifiable. Elle se sépare facilement des roches et peut également pousser dans le sable de l’aquarium.

Les branches de Bryopsis se distinguent de toutes les autres espèces d’algues à poils verts. Surtout, les minuscules mèches ressemblent à des fougères de variétés communes et présentent des troncs denses. Les mèches GHA sont plus lisses et présentent des caractéristiques physiques moins distinctes.

Enfin, si vous n’êtes toujours pas sûr du type d’algues, adressez-vous aux habitants de votre aquarium. La majorité des créatures qui mangent un repas à base d’algues craignent de consommer du Bryopsis. Cependant, la plupart des membres de votre équipe de nettoyage d’aquarium mangent du GHA sans hésiter.

La vie sournoise des algues Bryopsis – Causes d’une infestation.

Bien que de nombreuses circonstances soient à l’origine de l’introduction de cette algue nuisible dans votre aquarium, examinons brièvement les deux causes les plus courantes d’algues Bryopsis:

  • Les roches vivantes – Considérées comme un élément essentiel de tout aquarium marin, les roches vivantes peuvent améliorer la viabilité de l’aquarium, mais ce n’est pas sans risque. Même les aquariophiles les plus prudents peuvent introduire accidentellement la Bryopsis dans leur bac avec des roches vivantes. Les algues peuvent se fixer à la surface de roches vivantes et, à l’insu de l’amateur, envahir un aquarium. C’est pourquoi je pense qu’utiliser des roches sèches peut être intéressant.
  • Plots de bouture – Une autre cause fréquente d’infestation par Bryopsis se produit lorsque des boutures sur plot ou roche sont placés dans un aquarium pour y apporter vos nouveaux coraux.

Le taux de croissance dépend de divers facteurs. Tout, de la concentration lumineuse à la chimie de l’eau, influence ou entrave la croissance de l’algue Bryopsis. Cependant, une prolifération d’algues en développement rapide est généralement un indicateur de phosphates et de nitrates supérieurs à ceux souhaitables.

Voici où la ruse qui fait que l’invasions de Briopsis arrive. Même avant que des masses d’algues ne dépassent les roches, des niveaux élevés de nitrates et de phosphates ne sont généralement pas détectables avec les tests standard. Alors que la population de Bryopsis augmente sournoisement, sa consommation de nitrates et de phosphates donne l’illusion d’une chimie appropriée de l’eau. c’est donc l’algue qui retire les nutriments en vous envahissant. Bryopsis tente de se cacher jusqu’à ce que sa population augmente en taille et en nombre. À ce stade, l’élimination de cette algue envahissante est beaucoup plus difficile.

La domination effrénée – reproduction et cycle de vie.

Infestation des pierres par la bryopsis

En tant qu’organisme asexué, l’algue Bryopsis procède à sa reproduction par fragmentation. Cela signifie essentiellement qu’une colonie entière se reproduit d’elle-même en libérant des cellules dans l’eau.

Vous êtes-vous déjà demandé comment une concentration imperceptible d’algues sur une roche vivante peut entraîner une domination totale de l’aquarium ?

Bien que la reproduction asexuée se produise naturellement, vous pouvez réellement accélérer sa propagation. Par exemple, après avoir remarqué que ses mèches vertes s’étendent dans l’eau, vous pouvez atteindre rapidement ce que vous pouvez retirer de votre décor.

Bien que vos intentions soient bonnes, vous avez seul (littéralement) aidé Bryopsis à se répandre dans tout votre aquarium. Même si vous avez l’impression que vous avez éliminé toutes les algues, des petits morceaux se sont détachés pendant le déracinement traumatique.

Comme seules quelques cellules suffisent pour repeupler cette espèce envahissante, vous avez peut-être gagné la bataille, mais la guerre est loin d’être terminée.

En règle générale, ne cédez pas à l’envie de cueillir la Bryopsis. Alors, comment tuez-vous Bryopsis? Un mot: sournoisement.

Le plan de combat définitif – Comment éliminer les algues Bryopsis.

Il y a une raison pour laquelle les amateurs d’aquariums récifaux détestent cette algue plus que presque tout autre organisme envahissant. Non, ce n’est pas parce que nous avons une répulsion contre nature pour tout ce qui est vert et ondulé. La racine de notre dédain est que Bryopsis est une algue nuisible difficile à éliminer.

Juste au moment où vous pensez avoir finalement tué les derniers survivants, boum, ça réapparaît. Accroché contre votre corail ou votre rocher préféré, ses branches filandreuses vous saluent tandis que vous lâchez les mains en signe de défaite.

Mais, il y a de l’espoir. Ce n’est pas parce que c’est difficile de tuer que c’est impossible.

Est-ce que quelque chose va manger la Bryopsis?

Contrairement à de nombreux autres organismes végétaux envahissants, la Bryopsis est manifestement un festin peu recommandable. Je me souviens de ma première épidémie de Bryopsis. Frustré, je me suis assis à côté du bac pour demander à mon équipe de détritivores, généralement productive, pourquoi elle refusait de consommer cette algue agaçante. j’y ai posé mes oursins, escargots, bernards l’hermite, rien n’y a fait. Ils ont déserté les lieux.

Dans un accès de découragement, je me suis tourné vers mes ressources variées pour découvrir la réponse demandée par d’innombrables aquariophiles: est-ce que quelque chose va manger de Bryopsis?

Que révèlent mes heures de recherche? Oui, il y a des créatures qui peuvent manger la Bryopsis, mais non, même les gros escargots comme le tubercule Astraea consomment rarement cette algue avec un effet perceptible. Souvent on va vous proposer la dolabella auricularia, mais premièrement toutes n’y touchent pas et en plus c’est un animal difficile a nourrir une fois que l’aquarium est débarrassé de ses algues. Pour moi mourir de faim pour service rendu ce n’est pas ce que je trouve de plus respectueux. La limace de mer elysias crispata pourrait en manger mais elle est difficile a trouver et c’est encore une fois aléatoire.

Bien que malheureux, au moins, je savais que mon équipe de nettoyage n’était pas fainéante. Pourtant, cela n’a pas résolu mon problème et c’est ainsi que j’ai commencé mon aventure dans le monde assez compliqué du retrait de la Bryopsis.

Bubbling Battlefield – Traitement de la Briopsis au peroxyde d’hydrogène.

Bryopsis en Aquarium

Comme je l’ai mentionné précédemment, retirer physiquement Bryopsis de votre bac est une mine de frustration. Dans de nombreux cas, la méthode de retrait la plus efficace consiste à retirer de la cuve toute la structure sur laquelle elle est enracinée.

Bien sûr, cela peut ne pas être possible dans toutes les circonstances. Cependant, si la Bryopsis est attaché à une pierre facilement récupérable, retirez-la soigneusement du bac. Soyez extrêmement doux. Vous ne voulez pas casser accidentellement même le plus petit morceau d’algue.

Grattez le plus possible les algues de la roche. À l’aide d’une serviette, séchez la roche et explorez les zones où le Bryopsis s’est attaché.

Une fois les algues visibles supprimées, placez la roche dans un seau sec. En utilisant du peroxyde d’hydrogène non dilué, traitez localement les zones où la Bryopsis est fixé. Tandis que certains trempent toute la roche dans une solution de peroxyde d’hydrogène, je trouve que le traitement localisé est celui qui convient le mieux.

Laisser la solution pénétrer dans les zones traitées pendant cinq à six minutes avant de rincer. Continuer à frotter et rincer la roche. Après plusieurs traitements, placez la roche dans le seau et stockez-la dans un endroit sombre et sec pendant au moins trois jours avant de la remettre dans le aquarium. Comme vous le comprenez, ce n’est pas le meilleur plan. Ce que nous avons ensuite est beaucoup plus efficace et moins salissant.

Assassinat chimique – Traitement de la Bryopsis au Magnesium.

Parmi toutes les méthodes utilisées pour éliminer Bryopsis des bac récifaux, j’ai trouvé que les traitements au magnésium fonctionnent le mieux. Non seulement il tue efficacement les algues, mais il le fait sans avoir à enlever des roches ou à nuire potentiellement aux habitants des bacs.

Mais parlons maintenant du traitement du Bryopsis avec du magnésium. Bien que efficace, vous devez exécuter cette méthode de traitement avec soin. Si elle est mal exécutée, cela peut s’avérer désastreux. Alors, quel est ce traitement de Bryopsis au magnésium ?

Au cours de mes recherches et de mes expérimentations, j’ai rencontré une foule de produits prétendant être les meilleurs. Pourtant, presque tous n’ont pas réussi à éradiquer complètement la population d’algues, ou pire encore, ils ont tué les Bryopsis… et tout ce qui se trouvait dans le bac.

Si vous envisagez cette méthode, je vous recommande d’utiliser une solution en poudre de magnésium (Sulfate de magnésium heptahydraté). Cette solution de sel de magnésium hydraté élève en toute sécurité les concentrations de magnésium sans endommager ses habitants désirables. Alors, en quoi cette solution est-elle différente des autres suppléments de magnésium ? Essentiellement, ce produit ioniquement équilibré élève rapidement et en toute sécurité les niveaux de magnésium dans l’eau afin d’obtenir le résultat souhaité. Dans ce cas, tuer Bryopsis sans nuire aux coraux, aux poissons et aux autres habitants.

Comment utiliser le sulfate de magnésium heptahydraté pour tuer la Bryopsis.

Bryopsis plumosa
Bryopsis plumosa

Comme vous pouvez l’imaginer, manipuler la chimie de l’eau pour tuer une espèce sans nuire aux autres habitants est une affaire délicate. Même si ce produit fait partie des voies d’extermination les plus sûres, un dosage inapproprié peut tuer plus que les algues Bryopsis.

Même si cette méthode offre une option sure, surveillez votre aquarium tout au long du traitement.

  • Première étape – Étant donné que 10ml de solution augmente le niveau de Mg de 5mg/l dans 100l d’eau, ajoutez suffisamment de solution dans votre aquarium pour augmenter le taux de magnésium. Cependant, ne laissez jamais les niveaux de magnésium augmenter de plus de 25 à 50 ppm chaque jour.
  • Deuxième étape – Continuez à élever le niveau de magnésium chaque jour jusqu’à atteindre 1 500 à 1 600 ppm.
  • Troisième étape – Maintenir les niveaux de magnésium par dosage quotidien. Déterminez votre posologie en divisant par 5 la diminution de magnésium du jour. Multipliez cette somme par le volume d’eau du bac. La somme résultante est la dose quotidienne en millilitres.
  • Maintenir le niveau de 1600 ppm et dans environ 2-3 semaines, vous devriez voir les résultats. Facile et efficace

Traitements moléculaires – Traitement au fluconazole.

Dans le feu de l’action, les armes les plus efficaces sont parfois les plus surprenantes. C’est le cas du fluconazole . Utilisés traditionnellement comme médicament anti-fongique pour traiter diverses maladies des poissons, les aquariophiles du monde entier ont découvert une utilisation non conforme au mode d’emplois sur l’étiquette. Ce traitement dure 1 semaine.

Selon diverses sources, les aquariophiles ont réussi à tuer les algues Bryopsis avec ce médicament. Des traitement de fluconazole en aquarium contre les infections fongiques des poissons sont courants, mais concentrez-vous sur le principal ingrédient ” fluconazole “. Jusqu’à ce que j’étudie son potentiel, j’étais extrêmement sceptique. Cependant, sa modalité et sa sécurité relative pour les autres habitants du bac ont retourné mon scepticisme.

Pourquoi c’est le traitement de la dernière chance ?

petite bryopsis

Si vous êtes curieux de connaître cette méthode de traitement dynamique, vous devez prendre en compte plusieurs éléments. Le premier consiste à comprendre comment le fluconazole tue Bryopsis.

Sans plonger dans trop de jargon scientifique, ce médicament dissout essentiellement les voies métaboliques responsables de la santé cellulaire. Après une durée de traitement relativement courte, le manque de stabilité de la membrane cellulaire entraîne la mort. Il n’agis donc pas directement sur la briopsis mais sur son champignon symbiotique. Sans ce champignon elle dépérit en quelques jours.

Je vous avoue que tant que possible c’est un traitement extrême et il peut avoir des effets de bord.

Voici quelques astuces dérivées de mes recherches :

  • Effectuez toujours un changement d’eau avant de commencer le traitement, car l’un des symptômes du médicament est augmenté de NO3.
  • Dosez votre réservoir avec 20 mg de fluconazole par 5 litres d’eau pendant 14 jours.
  • Augmentez l’éclairage dans votre aquarium. Les rapports suggèrent que la quantité de lumière qui arrive dans votre aquarium pendant le traitement stimule son succès. Mais allez-y doucement avec des ajustements d’intensité lumineuse.
  • Retirez votre charbon actif et installez-en un nouveau après le traitement avec un charbon neuf pour empêcher la réintroduction d’algues.
  • En fin de traitement 20% de changement d’Eau et charbon pendant 1 mois pour retirer les restes de fluconazole

Soyez attentifs à la santé et la vitalité de votre aquarium récifal.

Si vous luttez contre une prolifération de Bryopsis, il est facile de se sentir dépassé et pour de bonnes raisons. Cependant, vous n’êtes pas obligé de combattre cet organisme envahissant seul.

Conclusion

J’avoue que lorsque j’ai repéré cette algue j’a beaucoup cherché. Malheureusement beaucoup de solutions trouvées ne fonctionnaient pas. Je vous partage donc 3 solutions dans l’ordre. Je veux dire par là qu’il est inutile de directement passer à la dernière solution, la plus efficace mais la plus risquée.

Sources

https://www.reef2reef.com/threads/bryopsis-cure-my-battle-with-bryopsis-using-fluconazole.285096/
https://reefhacks.com/bryopsis-fluconazole-dosage/
http://www.saltwateraquariumblog.com/5-things-you-need-to-know-about-fighting-bryopsis-algae/