Vous avez entendu dire qu’avoir un aquarium marin est difficile? ou criminel ?

0
1723
stratégie est indispensable pour la cianobactérie
Stratégie

Si vous avez ou envisagez d’avoir un aquarium marin, je suis sûr que vous avez entendu beaucoup d’histoires et d’horreurs à leur sujet. Dans les «anciens temps», nous sommes sûrs que beaucoup de ces histoires et galères étaient vraies. « P.E.T.A. » ou les « VEGAN » (les gens qui militent pour le traitement éthique des animaux) voudrait vous faire croire que garder les poissons d’ornement dans un aquarium est une chose difficile ou l’on torture notre population. Ils décrivent comme un traitement inhumain pour le poisson la captivité en aquarium. Les descriptions de situations mises en avant sont pleines de comptes rendus de bacs avec du vivant subissant des niveaux de toxines élevées dans un aquarium à des taux qui tuent les poissons (c’est-à-dire les niveaux d’ammoniac qui sont trop élevés) …

Un aquarium marin, c’est difficile ?

Créer un système marin n’est vraiment pas plus qu’une série de «choses à faire». Au départ, cela prendra du temps, mais l’effort en vaut la peine. N’hésitez pas à prendre votre temps et profiter de toute l’expérience mise à disposition. Un aquarium correctement installé et entretenu est vraiment un plaisir.

Il n’y a rien de tel que d’éteindre la T.V. et regarder de beaux poissons nageant tranquillement à travers et autour des coraux et des rochers dans l’eau cristalline. Quand il neige dehors et que les températures sont si froides que la pluie se transforme en glace, il est très agréable de regarder dans votre aquarium et de vous imaginer plonger dans les eaux chaudes du triangle de corail.

Il est criminel de maintenir des poissons dans de tel conditions ?

bac que je qualifie de criminel

Il ne fait aucun doute que les membres de « P.E.T.A. » et autres, ont à cœur à juste titre le bien être de nos pensionnaires. Moi aussi j’aime les poissons, coraux et autres habitants en forme. Ils prennent les «pires des pires» exemples pour faire valoir leur point de vue. Qui d’entre nous connaît quelqu’un qui irait en permanence, de galères en misères pour maintenir un aquarium, dans le seul but de voir leurs habitants mourir devant eux ? D’autres personnes peuvent vous avoir dit que vous avez besoin d’un doctorat en biologie marine ou que tous les poissons mourront dans la semaine. C’est FAUX ! Avec tous les progrès scientifiques et technologiques qui ont été faits pour maintenir et conserver un aquarium d’eau de mer, il est vraiment difficile de se tromper si on suit les procédures. Le respect des conditions de vie est l’affaire de tous les passionnés.

Pour quoi cet article ?

Aujourd’hui, il est simple de trouver comment on doit monter un aquarium marin. On trouve des tutoriels pour presque tout. La technique est maîtrisée. Il n’y a donc aucune excuse possible à ne pas suivre ces instructions.

De grandes organisations telles WWF, Greenpeace, groupuscules végans … surveillent les groupes et recensent tous les cas où les conditions de maintenance minimales ne sont pas respectés pour arriver à la fin de notre passion.

Pour arriver à cette fin, un premier pas est d’établir au niveau européen une liste d’animaux autorisés, donc tous ceux n’étant pas sur la liste seront de fait interdits. Il suffira ensuite de modifier années après années cette liste pour arriver à la fin de l’aquariophilie.

Conclusion

Nous sommes tous des passionnés, cela nous rend responsable de nos actes. Il nous appartient aussi de partager ce que nous savons avec les autres pour que la connaissance ne se perde pas. Si une erreur est commise il faut la réparer, et aider le cas échéant la personne en ayant besoin.

C’est cette régulation et aide responsable qui nous permettra de continuer à profiter de notre loisir. J’en profite aussi pour vous inciter à participer à une association ou un club adhérant à la fédération française. C’est à ma connaissance la seule instance reconnue pour négocier et, plus elle aura de membres, plus elle sera reconnue. Je suis comme vous le savez dans un club. De plus je lis régulièrement les publications de la fédération.

Il nous appartient à tous de faire en sorte que le bien être soit respecté, que les volumes soient adaptés, que les conditions de vie de nos animaux soient optimales. C’est indispensable pour continuer à profiter longtemps de notre passion. Beaucoup encore ne savent pas la partie d’échec qui se joue, ou pensent toujours pouvoir continuer à profiter, mais c’est au niveau européen que cela se joue et une fois les frontières fermées pour nos pensionnaires, nous serons tous impactés.

Pour en savoir plus :

Communication de la fédération

http://www.fedeaqua.org/l-actualite-generale/148-infos-diverses/1109-l-u-e-veut-des-listes-positives

Exemple de communication contre l’aquariophilie

https://www.petafrance.com/nos-campagnes/divertissement/aquariums-et-parcs-marins/