Astérina et crevettes arlequin

0
6343

Vous êtes-vous déjà demandé ce que faisait une mini étoile de mer dans votre aquarium ? Cette étoile de mer (asterina) a probablement fait de l’auto-stop sur une pierre vivante ou un corail, mais maintenant, il y a des douzaines de petites étoiles de mer grisâtres qui se promènent dans votre aquarium. Il est probable que cette “invasion” d’échinodermes soit en fait composée d’astérinas.

L’astérina : bien ou pas ?

L’étoile de mer Asterina est considérée par beaucoup comme un nuisible, et non un animal utile, et bien que la plupart des espèces d’Asterina puissent coexister dans votre aquarium sans tuer vos coraux. Il peut être difficile de dire quelle espèce d’Asterina vous avez. Il est vrai que certaines Asterinas peuvent devenir des consommateurs de coraux. Cependant les Asterinas sont en général des habitants anodins de nos récifs captifs.

Retirer ou non les astérinas ?

Récolte de plusieurs type d’astérinas

Si vous avez un récif, nous pouvons presque vous assurer à un moment donné que vous rencontrerez une étoile de mer Asterina. C’est à vous de décider quoi en faire, car il n’y a pas encore de consensus sur le point de savoir si l’Asterina est une amie de un ennemi. Si une explosion d’étoile de mer se produit, surveillez vos coraux, en particulier la base du corail. Si vous remarquez des marques blanches déchiquetées, il est possible que votre étoile de mer ait eu goût pour les polypes de coraux et il est préférable de les retirer de votre aquarium.

Reproduction de l’astérina

Les asterinas se reproduisent par fragmentation (reproduction fissipare) et leur corps se sépare en perdant une ou deux pattes à la fois qui repoussent en tant que nouvelle étoile de mer. Elle peut avoir une apparence asymétrique, et vous pourriez avoir l’impression d’avoir un groupe d’étoiles de mer à 3 pattes qui rampent dans votre aquarium. C’est aussi pourquoi soudainement du jour au lendemain ce qui était une poignée de minuscules étoiles de mer, couvrent maintenant tout votre décors.

La lutte

Ces étoiles de mer sont petites, autour de 5 à 10 mm de diamètre et peuvent atteindre une taille maximale de 2cm. Comme vous pouvez l’imaginer, il serait difficile d’enlever chaque étoile, une par une. Si vous êtes décidés à vous débarrasser des Asterinas, il est temps d’obtenir l’aide de la crevette Arlequin (Hymenocera picta). Ce magnifique crustacé est une machine à tuer les étoiles de mer. Il cherchera et détruira vos étoiles de mer en les roulant sur leur dos et en dévorant leurs délicieux pieds tubulaires.

C’est quoi cette crevette Hymenocera picta ?

Hymenocera picta

Il existe deux formes de cette crevette sauvage. Elles sont si différentes qu’elles ont été considérées comme deux espèces différentes. Hymenocera elegans pour l’Arlequin commun et H. picta pour l’Arlequin Pacifique / Hawaïen. Aujourd’hui elles sont toutes deux considérées comme une seule espèce, Hymenocera picta. Si vous vous demandez pourquoi cette espèce n’est pas communément introduite en aquarium récifal, c’est parce-que ces crevettes ont l’habitude particulière de ne manger que des étoiles de mer ! (ce qui ici nous arrange)

Reproduction de la crevette Hymenocera picta

Cette crevette a été reproduite avec succès en captivité début 2017. Sa reproduction est donc rare et les spécimens disponibles sont pour le moment sauvages.

Le régime particulier de ces crevettes

Cela peut sembler barbare ou coûteux pour des crevettes, mais elles se nourrissent de tout type d’étoiles. Mais il existe des moyens de nourrir ces crevettes sans casser la banque. La technique la plus populaire est de lui fournir des asterinas que nous élevons à part, mais je connais certaines personnes qui en sont arrivées à utiliser une grande étoile de mer commune. Ils coupent une patte toutes les semaines tout en la gardant dans un aquarium séparé, et nourrissent le corps central une fois que les cinq pattes ont été «préparées».

Maintenir des crevettes arlequin (Hymenocera picta)

Si vous achetez une crevette arlequin ou un couple, assurez-vous de continuer à nourrir les étoiles de mer ou, malheureusement, elles vont mourir. Vous pouvez également vous joindre à quelques amis et partager les crevettes pour garder vos populations d’astérinas sous contrôle.

Conclusion

Ces deux animaux sont très intéressants. J’ai longtemps admis et accepté d’avoir des astérinas et je ne les tuais pas. Sur une introduction, j’ai dû introduire une variété un peu plus envahissante, en fait 2 une grise et une rouge. Les premières que j’avais, blanches n’avaient jamais posé souci. L’invasion fut très rapide, les dégâts aussi. Un couple de crevettes arlequins a mis 4 mois à prendre le dessus et 8 mois à éradiquer les étoiles. Aujourd’hui je les nourris, mais bientôt je devrais me procurer des étoiles pour les nourrir.