Les sondages de Mars par Premnas

0
1229

Concept

Chaque mois, Premnas crée des sondages le dimanche sur Facebook. Les aquariophiles répondent et ça permet de voir où on se situe et comment font la majorité de nos amis aquariophiles à qui on a oublié de demander.

Les questions de Mars :

Avez-vous un 2ème thermoplongeur dans votre bac ou décantation en cas de problème du premier thermoplongeur ?
Avez-vous branché votre thermoplongeur dur un thermostat externe ?

Qu’avez-vous en matériel(s) en double pour votre aquarium d’eau de mer en cas de coup dur ?

Lors du changement d’heure comme aujourd’hui, est-ce que vous avancez l’heure des éclairages de vos aquariums ?

 

Pourquoi ces questions ?

Les 3 premières questions font référence à la sécurisation de nos aquariums.

Un second thermoplongeur permet de palier à une panne, c’est souvent conseillé mais les aquariophiles suivent-ils cette recommandation ?

L’utilisation d’un thermostat externe est censée palier à un collage du bilame présent dans les thermoplongeurs. Si tel est le cas, il contraindra le thermoplongeur à stopper la chauffe en le privant de courant.

Avoir du matériel de secours à la maison est souvent salvateur. Mais que faut-il prévoir ? Doit-on tout avoir ou y a-t-il des solutions temporaires en cas de panne ? En suivant ce que tout à chacun a en réserve, on peut s’imaginer ce qui est utile ou optionnel.

Enfin, changement d’heure oblige, une question classique, faut-il faire suivre le cycle de nos aquariums à nos cycles de vie et donc aux changements d’heure.

Les résultats obtenus

[siteorigin_widget class= »Inked_Video_SO_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

Ce qu’on peut en déduire

Second thermoplongeur

Le second thermoplongeur est utilisé par une courte majorité d’aquariophiles marins. Ce qui veut dire qu’un peu moins de la moitié se contente d’un thermoplongeur et lui fait confiance pour maintenir la température de son aquarium. Ce risque est-il bien connu et mesuré par tous ? On ne le sait pas. Mais une meilleure explication de l’intérêt du second thermoplongeur permettrait de mieux se protéger de la panne nos récifs.

Thermostat externe

Le thermostat externe est utilisé par un peu moins de la moitié des personnes interrogées, ce qui nous montre que beaucoup font confiance à la régulation interne des chauffages actuels. Pourtant, ce type de contrôleur est intéressant à l’année et en plus du chauffage il peut servir pour le refroidissement de nos aquariums pendant l’été. 

C’est un début d’automatisation facile à mettre en place et rassurant. 

Plus le volume de l’aquarium sera conséquent, plus on y fera appel car il est vrai qu’il n’est pas agréable de voir toute une technique complexe sur un aquarium de taille modeste.

Au niveau tarif, ce type de régulation débute à environ € et on peut monter rapidement à une centaine d’euros.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

Matériel de réserve

Parmi les matériels en réserve, on trouve en tête, chauffage, brassage et pompe de remontée. Ces éléments montrent bien la criticité qu’ils ont dans nos systèmes et le besoin impératif de rapidement les remettre en route. On trouve ensuite écumeurs, éclairage et filtre. Les 2 premiers ont une valeur élevée mais aussi une fonction essentielle dans le bac : pouvoir remplacer rapidement permet en effet de se rassurer. Les derniers éléments sont anecdotiques, ce à quoi on pouvait s’attendre car pas toujours essentiels à la survie immédiate de nos récifs.

Changement d’heure

Pour le changement d’heure, 45 % ne changent rien (comme dans la nature) et 55% modifient pour accompagner alors le rythme de vie de l’aquariophile. On voit bien que l’essentiel est de profiter de son aquarium toute l’année et que faire varier ainsi éclairage permet de profiter le soir des plus beaux moments de nos récifs.

C’est ici un choix tout personnel. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. L’essentiel étant de pouvoir profiter de nos animaux en leurs apportant l’énergie lumineuse dont ils ont besoin.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

Remerciements

Merci encore à l’ensemble des personnes ayant répondu aux sondages.

Cet article a été écrit avec l’accord de Premnas que je remercie encore. Si cela vous a plu, nous ferons à nouveau ce type d’articles dans le futur.